Le smartphone PK19 d’Energizer aurait pu faire l’effet d’une véritable révolution en matière de smartphone. En effet le constructeur dont la renommée mondiale est indéniable en matière de piles annonçait un téléphone avec 50 jours de batterie !

Cette autonomie fabuleuse et prometteuse aurait dû séduire un maximum d’utilisateurs. Néanmoins, ce lancement fut un échec retentissant puisque la marque américaine n’a pu récolter qu’1% de la somme recherchée dans le cadre de sa levée de fonds sur la plateforme de financement participatif IndieGogo.

Des dimensions problématiques

Il s’agit du défaut principal de cet appareil. Ce smartphone P18K mesure en effet 153 mm de hauteur, 75 mm de largeur mais surtout 22 mm d’épaisseur. Ces dimensions vont à l’opposé de la tendance actuelle du marché puisque depuis 10 ans environ les différents constructeurs rivaux misent sur la finesse et la légèreté avant tout. Et c’est bien cette épaisseur hors norme qui semble être un obstacle impossible à outrepasser aux yeux du grand public. En moyenne les smartphones présents sur le marché actuellement ont une épaisseur d’1 cm environ alors que le P18K, encombrant, mesure 2.2 cm d’épaisseur. Loin des standards, il ne répond donc aucunement à la demande des utilisateurs. Il s’agit là d’une véritable contrainte technique impossible à contourner pour le constructeur actuellement. En effet, pouvoir proposer une batterie de cette capacité engendre forcément des conséquences. Ceci explique en tout cas le peu d’engouement suscité par ce modèle qui, il faut bien le dire, ressemble plus de profil à un véritable pavé plutôt qu’à un téléphone. Cette différenciation d’Energizer qui a crû bon miser sur une autonomie incroyable au détriment des dimensions habituelles faisant référence dans ce domaine n’aura donc pas été payante !

Des caractéristiques pourtant performantes

Comme mentionné précédemment, cet échec commercial est avant tout le résultat d’une batterie trop volumineuse. A l’inverse, cette batterie de 18000 mAh offre du jamais vu dans ce domaine avec 50 jours d’autonomie, un argument pourtant très fort ! De plus, le P18K bénéficie d’une paire de caméras frontales coulissantes plutôt attractive pour le grand public et d’une mémoire de 128 Gb. Ce téléphone partait donc avec de sérieux arguments à faire valoir en théorie.

L’innovation pourtant incontestable du P18K n’a pas su s’inscrire dans la bonne dynamique actuelle point de vue design. Sa présentation fin février 2019 au MWC, Mobile World Congress, n’aura donc été qu’une promesse de courte durée. Le smartphone géant d’Energizer semble donc bien voué à l’échec total.