La blockchain est à l’orée d’une démocratisation de la technologie, pour beaucoup d’acteurs de l’industrie. Ses applications n’ont quasiment aucune limite pour nos smartphones, et grand bien leur fassent. D’après Capgemini et d’ici 2025, la technologie devrait avoir un pied dans toutes les entreprises. L’année dernière, HTC dévoilait le fameux Exodus, véritable pionnier dans le domaine de la blockchain. Second round en vue pour le fabricant taïwanais ?

Qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain (pour chaîne de blocs) est une technologie de stockage et de transmissions d’informations qui a pour particularité de n’avoir aucun organe de contrôle. Elle est transparente et totalement décentralisée, ce qui dépossède l’utilisateur d’un contrôle sur elle. Ce système a l’avantage de se passer des banques, faisant le bonheur des utilisateurs qui cherchent une liberté de gestion plus étendue. Les domaines en bénéficiant sont pluriels et exponentiels. Une grande quantité de monnaie virtuelle et de crypto-monnaie transite de cette façon pour une question de sécurité. En effet, cette dernière constitue une base de données détenant l’historique des échanges entre ses utilisateurs, et ce depuis sa création.

HTC en pôle position sur le secteur ?

Si HTC n’est plus aussi prolifique en sorties de smartphones depuis plusieurs années, il s’est néanmoins engagé sur la blockchain avec assurance. L’entreprise dévoilait ainsi son premier modèle basé sur la technologie, baptisé «Exodus» et doté d’une fiche technique plutôt haut de gamme. Il délivrait ainsi 6 Go de RAM pour 128 Go de stockage, ainsi qu’une batterie de 3500 mAh pour un processeur Snapdragon 845, soit l’un des plus performants du marché. Son petit frère est actuellement dans les cartons et HTC pourrait lever le rideau d’ici quelques mois.

Un successeur à la hauteur

Le HTC Exodus est une variante du modèle U12+, lui-même vanté à l’époque pour sa qualité de finition et ses performances générales solides. Il demeurait une option valable pour celles et ceux souhaitant utiliser des applications de crypto-monnaies directement sur leur smartphone. Selon un rapport venant de Taïwan, l’un des cadres dirigeant de HTC, Phil Chen, se déclarait satisfait des ventes du modèle Exodus. HTC confirme travailler sur le remplaçant de son modèle pionnier Exodus, dont la sortie fera date. Nous ne connaissons ni les chiffres ni les attentes du constructeur, il est donc difficile de connaître la position du remplaçant : est-il dans la continuité du précédent smartphone, ou dans l’innovation ? Le HTC U12+ n’a pas, à ce jour, de successeur. Affaire à suivre.

 Vers le haut