La firme chinoise basée à Shenzhen fait très fort en 2019. Le bilan du premier trimestre 2019 met en lumière qu’Huawei est passé devant son concurrent américain Apple.

L’IDC (International Data Corporation) est un cabinet spécialisé dans l’étude du marché de la télécommunication. Il publie chaque trimestre le classement des ventes de smartphones. Ainsi, lors du premier trimestre 2019, le trio de tête a quelque peu évolué par rapport aux années précédentes. Si Samsung reste le leader incontestable avec plus de 71,9 millions de smartphones écoulés, la surprise se situe au niveau de la deuxième place. Huawei subtilise ainsi la deuxième marche du podium à Apple avec plus de 59,1 millions de smartphones vendus. Apple n’a écoulé, de son côté, « que » 36,4 millions de téléphones. Avec seulement 11,7 % de part du marché, Apple réalise son plus mauvais résultat depuis le premier trimestre 2017.

Ce qui impressionne également, c’est la dynamique que la marque chinoise arrive à maintenir malgré un marché de la téléphonie en berne depuis quelques années (-6,6% par rapport à l’an passé). Ainsi, leur part de marché a évolué de 10 % environ en 2017, à 15 % en 2018 pour atteindre 19 % au premier trimestre 2019. En baisse de 8,1 % par rapport à l’an passé, la marque coréenne Samsung pourrait, à ce rythme, voir rapidement Huawei menacer sa première place au classement.

La stratégie commerciale d’Huawei semble donc être payante pour le moment. La marque chinoise se distingue en effet de ses concurrents en proposant des modèles adaptés à tous les budgets. On peut ainsi trouver son bonheur à petit budget en optant pour les modèles appelés « Lite » (exemple : Huawei mate 20 Lite, Huawei P30 Lite) qui offrent, pour le prix, d’excellentes caractéristiques et ont fortement contribué à révolutionner le marché « low cost » du smartphone. La marque chinoise n’est plus en reste côté haut de gamme. Son modèle haut de gamme, le P30 pro, est un concurrent direct de l’Apple Xs ou du Samsung S10 du point de vue de ses performances. Le cabinet IDC n’a d’ailleurs pas manqué de souligner cela dans leur rapport :

« En Chine, Huawei a poursuivi sur sa lancée avec un portefeuille bien équilibré, ciblant tous les segments, du bas au haut de gamme. Les modèles haut de gamme de Huawei ont continué de créer une forte affiliation pour les modèles bas et moyens de gamme. »

L’arrivée de la 5G et des dernières évolutions en matière de photographie risquent de réserver leur lot de surprises sur les ventes de smartphones. Dans ce contexte, il sera intéressant de voir si Huawei arrive à maintenir sa bonne dynamique…

 Vers le haut