Samsung est à l’avant-garde des smartphones pliables

Il sembleraient que tous les constructeurs de smartphones aient la même obsession : plier l'écran de leur modèle de téléphone. Et s'ils s'emploient tous avec ardeur à trouver la solution la plus innovante pour réaliser cet objectif, éditant tour à tour nombre de brevets légitimant leurs efforts, le géant coréen y met une ferveur toute particulière.

Galaxy- Fold

Samsung n’en est pas à son premier coup d’essais. En effet, cela fait plusieurs années déjà que la firme asiatique s’y essaye et elle vient de révéler un brevet montrant un écran s’enroulant autour du téléphone.

Les problèmes du Galaxy Fold n’ont pas découragé les concepteurs

Ce prototype couché sur papier n’est pas sans rappeler le Galaxy Fold de Samsung dont la sortie a été retardée. La cause de ce report est la fragilité du terminal, due à des soucis de fabrication.

Néanmoins, les recherches de la firme coréenne ne s’arrêtent pas là et elle met au point d’autres types de smartphones pliables. Pour preuve, un concept de dalle davantage pliée que pliable, sensiblement éloigné du principe du Galaxy Fold, a été déniché par le média néerlandais LetsGoDigital.

Il s’est tout récemment avéré que la paternité de ce brevet, déposé en 2016, revient également à Samsung.

Un écran qui s’étend d’une face à l’autre du smartphone

Il serait composé de trois zones, une frontale, face à l’utilisateur, une dorsale à l’opposé et une sur la partie haute du téléphone joignant les deux premières. Cette dernière partie serait destinée à l’affichage des notifications.

Ainsi l’écran de ce concept s’étendrait autour du châssis, en tirant partie des trois surfaces parcourues.

A l’usage, consulter les notifications sur ce modèle en regardant la tranche rappelle étrangement les années 70. En effet, il y a des similitude avec ce qui se faisait quand il fallait consulter son « bipper ». Le clin d’œil serait-il volontaire ?

Deux principaux avantages à ce design pour le moins original

Quels avantages apportent un tel design ? Deux principaux semble-t-il.
D’une part, la possibilité d’avoir un écran avant beaucoup plus étendu. Et d’autre part, l’opportunité de n’intégrer qu’une seule caméra à l’arrière du modèle. Ainsi cet unique objectif pourrait être utilisé indifféremment pour les selfies et pour les photos classiques.

Une injustice que ce brevet pourrait réparer

En outre, ce design conférerait également une originalité à ce concept. En effet, avec cet écran illuminé de part et d’autre, il serait possible à la personne photographiée d’avoir, au même titre que le photographe, un aperçu de la prise de vue.

Enfin, s’il est certain que les concepteurs de smartphones rivalisent de créativité pour se démarquer de la concurrence, il n’y a toutefois aucune certitude quand à la sortie de ce modèle.