4G : les opérateurs ont continué de déployer des sites en avril

L'Agence nationale des fréquences (ANFR) vient de publier les chiffres des déploiements d'antennes pour le mois précédent, en avril.

anfr

Pendant le mois d’avril 2020, les opérateurs ont continué de déployer des sites mobiles en France. Les nouveaux chiffres des déploiements d’antennes de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) viennent d’être publiés comme chaque début de mois. Ils concernent les déploiements du mois d’avril.

Près de 52 500 sites 4G autorisés

Au 1er mai 2020, ce sont près de 52 500 sites qui sont autorisés pour la 4G par l’ANFR. Malgré la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus et aux mesures liées au confinement, les opérateurs ont continué à déployer de manière normale pendant ce mois d’avril 2020.

Les demandes d’autorisations et les mises en service des sites 4G en augmentation

52 367 sites 4G exactement sont autorisés par l’ANFR, dont 46 093 en service (tous opérateurs confondus). Les demandes d’autorisations des sites 4G se sont accrues de 1,2 %, tandis que les mises en service de sites 4G ont augmenté de 0,8 %.

L’ANFR indique que les deux premières semaines de confinement n’ont pas perturbé la dynamique de déploiement de la 4G puisque les accords qui ont été donnés en avril correspondent essentiellement à des demandes reçues en mars.

Les bandes de fréquences en France…

L’ANFR donne également la répartition des sites autorisés en fonction des différentes bandes de fréquences permettant de fournir un service 4G :

  • 25 204 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 700 MHz (+ 4,4 % sur un mois) ;
  • 43 177 sites autorisés dans la bande 800 MHz (+ 1,2 %) ;
  • 43 817 sites autorisés dans la bande 1800 MHz (+ 1,3 %) ;
  • 20 886 sites autorisés dans la bande 2,1 GHz (+ 2,7 %) ;
  • 34 242 sites autorisés dans la bande 2,6 GHz (+ 1,2 %).

…et en Outre-Mer

2715 sites sont autorisés pour la 4G en Outre-Mer, avec :

  • 2 181 sites autorisés dans la bande 800 MHz ;
  • 2 046 sites autorisés dans la bande 1800 MHz ;
  • 180 sites autorisés dans la bande 2,1 GHz ;
  • 1 400 sites autorisés dans la bande 2,6 GHz.

Le bilan des opérateurs

L’Agence publie aussi les répartitions des sites autorisés et en service pour les différents opérateurs, ainsi que leur classement selon le nombre de sites en service qu’ils détiennent.

  1. Orange (22 030 sites, + 200 en avril) ;
  2. SFR (19 161 sites, + 161 en avril) ;
  3. Bouygues Télécom (18 294 sites, + 106 en avril) ;
  4. Free Mobile (15 856 sites, + 270 en avril).

On remarque que Free est l’opérateur à avoir posé le plus d’antennes en avril, et il est d’ailleurs suivi d’Orange.

5G : 9 nouvelles stations expérimentales autorisées en avril

Du côté de la 5G, l’Agence nationale des fréquences a autorisé 9 nouvelles stations expérimentales le mois dernier, dans la bande 3,5 GHz. Et cela pour un total de 488 stations autorisées dans l’Hexagone.

L’ANFR indique qu’en ce contexte d’état d’urgence sanitaire, les opérateurs mobiles peuvent recourir à une procédure simplifiée pour des sites permettant d’assurer une continuité de service.

29 déclarations de décisions dérogatoires ont été adressées à l’Agence, dont l’ensemble concerne SFR, pour activer de nouvelles bandes de fréquences 4G ou 3G sur des sites existants.

> Voir les chiffres du mois de mars : Plus de 51 500 sites 4G autorisés par l’ANFR au 1er avril

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other