L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
google-apple

Apple et Google : l’accord sur le moteur de recherche par défaut les amène en justice

Google paye des milliards de dollars chaque année à Apple afin d’être le moteur de recherche par défaut des appareils Apple, mais les deux géants sont désormais dans le viseur de la justice américaine.

Google veut être le moteur de recherche par défaut sur les produits Apple et pour ça, il débourse des sommes impressionnantes. Entre 8 et 12 milliards de dollars par an, c’est la somme qu’il paye à Apple pour être le moteur de recherche par défaut sur ses appareils et services, dont l’iPhone mais aussi Siri. Et le montant n’a de cesse d’augmenter au fil des années : 1 milliard en 2016, 3 milliards en 2017, 9 milliards en 2018…

Moteur de recherche
Moteur de recherche par défaut sur iPhone – Source : imobie.com

Mais d’après le New York Times, le ministère de la Justice des Etats-Unis vise cet accord entre les deux entreprises de la Silicon Valley. Le ministère aurait en effet déposé une plainte antitrust contre Google la semaine dernière, assurant que la firme de Mountain View utilise des pratiques anticoncurrentielles sur les marchés de la recherche et de la publicité. Cela dans l’objectif de protéger son monopole et d’empêcher toute forme de concurrence.

Une menace des deux côtés

Près de la moitié du trafic de recherche de Google provient des appareils Apple, d’après le ministère de la Justice. Les utilisateurs d’iOS sont en effet très actifs sur Google et chez le géant du web, perdre cet accord aurait alors été qualifié de scénario “terrifiant” et de “code rouge”. Le ministère indique en effet que la perte de cet accord serait catastrophique pour Google.

Et du côté de la marque à la pomme, la somme de 8 à 12 milliards de dollars qu’elle reçoit de la part de Google représente 12 à 21% de ses bénéfices annuels. Apple est donc pointée du doigt elle aussi, puisqu’on lui reproche d’être anticoncurrentielle en ayant accepté cet accord, d’autant plus que celui-ci est renégocié régulièrement et que la somme monte toujours plus au fil des années.

La plainte déposée par le ministère de la Justice la semaine dernière pourrait donc être compromettante pour Apple qui perdrait une part très importante de ses revenus, mais également pour Google qui ne pourrait pas remplacer le trafic de recherche, son modèle commercial.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires