L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
bouygues telecom ei telecom

Bouygues Telecom : l’acquisition d’EI Telecom (NRJ Mobile, Cdiscount Mobile, Auchan Télécom) est finalisée

Bouygues Telecom vient de finaliser l’acquisition du groupe Euro-Information Telecom (NRJ Mobile, Cdiscount Mobile, Auchan Télécom, Crédit Mutuel Mobile et CIC Mobile).

L’opérateur de Martin Bouygues vient d’agrandir son parc client, et ce de manière conséquente. En juin 2020, le rachat d’Euro-Information Telecom (une filiale du groupe Crédit Mutuel) par Bouygues Telecom a été initié. Et six mois après, le 31 décembre 2020 plus exactement, l’Autorité de la Concurrence a donné son feu vert pour que l’opérateur puisse finaliser l’acquisition du groupe d’opérateurs virtuels.

-> Bouygues Télécom fait l’acquisition d’EI Telecom

A cette date, un accord de partenariat de long terme avait été signé entre les deux marques, permettant à Bouygues Telecom d’acquérir 100% du capital d’EI Telecom.

Le parc client de Bouygues Telecom s’agrandit de plus de 2 millions de clients

La société regroupe plusieurs opérateurs de télécoms virtuels – dont Cdiscount Mobile, NRJ Mobile et Auchan Télécom – qui totalisent plus de 2 millions de clients mobile. Ces derniers viennent alors s’ajouter aux abonnés mobile de Bouygues Telecom, lui permettant de dépasser les 14 millions de clients. Avec ce nouveau chiffre, l’opérateur de Martin Bouygues dépasse deux de ses concurrents : SFR et Free, avec respectivement 13,5 et 13,4 millions de clients mobile. Il devient alors le deuxième opérateur en France, derrière Orange.

Et ce n’est pas tout : grâce au partenariat signé, Bouygues Telecom sera en mesure de distribuer ses offres dans les plus de 4200 caisses locales du Crédit Mutuel et agences CIC réparties dans l’Hexagone.

Des conditions précises

Pour que l’accord puisse être signé entre les deux marques, Bouygues Telecom a dû accepter de continuer à proposer une offre de gros similaire fournie par EI Telecom actuellement à d’autres opérateurs virtuels.

Dans le cadre du rachat, Bouygues Telecom va verser une part fixe de 530 millions d’euros et une part complémentaire variable entre 140 et 325 millions d’euros, dont le montant exact dépendra des résultats économiques.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires