L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
appstore-playstore

Le Sénat américain veut mettre un terme au duopole d’Apple et Google sur les apps

Apple et Google pourraient bientôt perdre leur monopole respectif sur leurs stores d’applications. C’est en tout cas la volonté du Sénat américain.

Personne ne peut nier qu’Apple et Google sont des géants de l’industrie de la tech. Le souci est que dans le secteur des applications mobile, nombreux sont les acteurs qui accusent les deux géants de faire preuve d’un monopole, un duopole en l’occurrence.

En effet, le fonctionnement de l’App Store et du Play Store suppose que les deux entreprises ne laissent pas de place à la libre concurrence. Une chose que le Sénat américain veut changer. Ce dernier a déposé un projet de loi cette semaine visant à mettre un terme au duopole d’Apple et Google.

L’Open App Markets Act pour mettre un terme au duopole d’Apple et Google

C’est précisément trois sénateurs qui sont à l’origine de cette démarche. Appelé Open App Markets Act, le texte de loi pourrait obliger les deux géants à revoir entièrement le fonctionnement de leur store d’applications.

Plusieurs changements pourraient ainsi voir le jour. Le projet prévoit dans un premier temps la mise en place d’un volet qui contraindrait Apple et Google à autoriser les marchés tiers d’apps à s’installer sur Android et iOS. Google le fait déjà en accueillant le store d’Amazon, celui de Huawei et celui de Samsung sur Android. Mais en ce qui concerne la commission, les deux géants sont logés sous la même enseigne.

Vers la fin de la commission ?

Un autre changement important qui serait apporté par l’Open App Markets Act serait la possibilité pour les développeurs et éditeurs d’apps de proposer leurs produits sur les stores sans être contraints de régler les commissions imposées par les deux géants.

Les commissions, qui représentent 30% prélevés sur chaque achat in-app réalisé, posent beaucoup de problèmes pour les développeurs d’app et sont jugées “anti-concurrentielles”. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’Epic Games livre une bataille judiciaire contre Apple depuis des mois.

La marque à la pomme défend toutefois l’intérêt de cette commission pour assurer la sécurité des utilisateurs, sécurité qui selon elle n’est pas présente avec le sideloading. De son côté, Google permet le téléchargement d’app au format APK.

Enfin, l’Open App Markets Act prévoit d’interdire la commission obligatoire sur les achats intégrés aux applications mobile, comme le rapporte CNN. Cela revient à dire qu’Apple et Google pourraient uniquement imposer la commission aux développeurs pour la mise en avant de leurs apps. En revanche, la commission sur les achats intégrés ne serait plus en vigueur. Il ne reste plus qu’à voir si le projet de loi sera validé.

Total
17
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires
Honor 50
Read More

Les Honor 50 et Honor 50 Lite arrivent en Europe

C'est officiel : Honor propose désormais sa nouvelle gamme de smartphones sur le marché européen. Après les avoir lancés en Chine au mois de juin, les Honor 50 et Honor 50 Lite font leur arrivée dans nos contrées. Quelle est leur fiche technique ?