L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
fortnite

Epic Games porte plainte contre Google suite au bannissement de Fortnite du Play Store

L’affaire Fortnite continue : Epic Games attaque Google en justice suite à l’interdiction de son jeu vidéo sur le Play Store.

Fortnite vient d’être banni sur les stores d’application de Google et Apple ce jeudi 13 août. Epic Games, la maison mère du jeu vidéo, refusait de payer la commission de 30% imposée aux applications présentes sur l’App Store et le Play Store.

L’éditeur de Fortnite a en effet effectué une mise à jour pour permettre à ses joueurs de faire 20% de réduction sur leurs achats en ne passant pas par les stores directement, mais cela n’a pas plu aux deux entreprises qui ont alors supprimé Fortnite de leurs boutiques d’applications respectives.

Epic Games s’était préparé et lançait en même temps le mouvement #freefortnite sur Twitter qui fait partie des trending topics du réseau social, ainsi qu’une vidéo reprenant la publicité iconique d’Apple (inspirée du livre “1984” de George Orwell). Cette vidéo surprise dénonce les pratiques d’Apple et appelle les joueurs et plus largement le grand public à s’insurger contre la marque à la pomme. Et c’est au maintenant au tour de Google d’être montrée du doigt.

Epic Games attaque Google en justice

L’affaire Epic Games versus Google et Apple continue. Après avoir disparu sur l’App Store, Fortnite a été supprimé également du Play Store. Mais Epic Games a immédiatement réagi en attaquant d’abord Apple et à présent, il décide de poursuivre Google en justice pour abus de position dominante. Une plainte a été déposée par Epic Games dans la cour de district de Californie du Nord, à l’encontre de l’éditeur du Play Store de Google.

Le dossier fait 60 pages et a pour objectif de la part d’Epic Games, de démontrer que les pratiques de Google sur sa boutique d’application (dont la fameuse commission de 30% prélevée sur les achats) portent atteinte au droit de la concurrence.

Les pratiques de Google jugées anticoncurrentielles

Epic Games souhaite que la cour de district produise une injonction pour empêcher la conduite anticoncurrentielle de Google car pour l’éditeur américain de jeux vidéo, Google a un monopole sur son Play Store. C’est en effet plus de 90% des applications téléchargées sur Android sur le continent européen qui le sont sur la boutique d’applications de Google.

La plainte d’Epic Games est donc liée à la position dominante du Play Store de Google sur le marché des boutiques d’app Android, une position d’autant plus importante avec la commission de 30%. La firme de Moutain View avait déjà été sanctionnée par la Commission européenne il y a deux ans vis à vis de sa position sur ce marché. Et elle fait en plus l’objet d’une enquête de la chambre des représentants américaine depuis plusieurs semaines. Cette enquête est liée aux pratiques de Google soupçonnées d’être anticoncurrentielles. La nouvelle plainte d’Epic Games ce jour arrive donc dans une situation particulièrement épineuse pour le géant américain.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires