L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
instagram right manager

Instagram : Facebook va utiliser son outil Right Manager pour protéger les droits d’auteur de ses utilisateurs

Facebook va apporter son outil Right Manager sur Instagram pour protéger ses utilisateurs et leurs droits d’auteur.

Le groupe de Mark Zuckerberg veut faire évoluer la sécurité sur sa plateforme Instagram. Il a dernièrement dévoilé dans un communiqué l’arrivée de son nouvel outil Right Manager for Images, permettant de détecter les contenus des Instagrameurs et les protéger.

Dans le communiqué, relayé par le média états-unien SlashGear, le réseau social avance que son nouvel outil sera en mesure de détecter les contenus protégés repris par d’autres utilisateurs sans droit et avertir leur propriétaire. Il viendra compléter l’outil Right Manager, déployé en 2018.

Les contenus originaux Instagram seront protégés

Les instagrameurs pourront désormais protéger leurs contenus. Facebook va étendre son outil Right Manager et créer une solution dédiée aux images et vidéos partagées sur Instagram.

Les utilisateurs Instagram pourront alors s’assurer que leurs contenus ne seront pas recopiés par d’autres utilisateurs. Afin de protéger leurs images/vidéos, les utilisateurs devront faire “une demande pour le contenu qu’ils ont créé et veulent protéger, et Right Manager trouvera alors le contenu correspondant sur Facebook et Instagram.

En cas de plagiat, le propriétaire du contenu protégé sera automatiquement averti par l’outil. L’utilisateur ayant réutilisé sans droit le contenu recevra un avertissement de la part de Facebook.

Une bonne nouvelle pour les contenus sponsorisés

Avec Right Manager for Images, les contenus originaux des instagrameurs seront ainsi protégés. Cela représente un gain de sécurité important pour les utilisateurs proposant des contenus sponsorisés et/ou avec des liens intégrés. En effet, ceux-ci auront une meilleure visibilité, et donc un meilleur contrôle sur les partages et les reposts de leur création originale.

Ils éviteront ainsi de voir leurs publications atterrir sur des sites internet douteux ou s’appropriant les crédits pour la création, sans en être l’auteur ou en avoir l’autorisation.

L’intégration de ce nouvel outil fait écho à l’affaire apparue plus tôt dans l’année entre la photographe Stéphanie Sinclair et le site Mashable qui avait intégré sans son consentement une de ses créations. Comme le rapporte le Journal du Geek, l’artiste avait porté plainte, mais le tribunal américain lui avait donné tort en avançant que Mashable était entièrement dans son droit. Right Manager for Images viendra alors permettre à ces créateurs de bénéficier légitimement de leurs droits d’auteur, et ainsi empêcher les médias de les contourner.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires