L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
netflix

Netflix refuse de racheter l’application TikTok

La firme de Los Gatos aurait refusé de racheter la célèbre application chinoise.

TikTok pourrait bientôt être interdite sur le sol américain si elle ne trouve pas d’acheteur aux Etats-Unis. Parmi les intéressés, figurent Microsoft mais encore le réseau social Twitter, l’entreprise de technologie Oracle, le géant Apple, et même Netflix. Comme nous l’évoquions hier, le leader du streaming vidéo serait entré dans la course des acheteurs potentiels américains. Mais Netflix ne serait finalement pas intéressé, indique le Wall Street Journal.

Netflix décline la proposition de ByteDance

Le réseau social chinois qui fait fureur chez les jeunes a jusqu’au 2 novembre pour trouver un acquéreur. Passé ce délai de 90 jours donné par l’administration Trump, il sera interdit aux USA. La maison-mère de TikTok, ByteDance, multiplie donc les négociations avec les entreprises américaines depuis quelques temps, et Netflix aurait alors été approché pour discuter d’un éventuel rachat. ByteDance lui aurait proposé d’acquérir la division américaine de TikTok mais selon le Wall Street Journal, l’entreprise américaine aurait refusé cette proposition, malheureusement pour ByteDance.

Netflix n’est pas en mesure d’effectuer ce rachat car elle ne possède pas la somme nécessaire. L’entreprise a en effet une dette qui s’élève à 13,5 milliards de dollars, c’est pourquoi elle aurait très vite refusé de racheter TikTok. Il faut dire que les opérations américaines du réseau social chinois sont évaluées entre 10 et 50 milliards de dollars. Il n’y a donc qu’une poignée d’entreprises du pays de l’Oncle Sam qui peuvent prétendre à racheter TikTok, dont Microsoft évidemment, et ses 133 milliards de dollars de trésorerie, mais encore Oracle qui possède une trésorerie de 40 milliards de dollars.

D’autres prétendants dans la course au rachat de TikTok ?

Notons également que ByteDance serait en train de négocier avec deux grandes entreprises d’investissement : General Atlantic et Sequoia Capital. Pour l’instant, seul Microsoft a annoncé officiellement qu’il souhaitait racheter TikTok, et les discussions entre ByteDance et le géant informatique de Seattle semblent bien parties.

-> Voir notre article : TikTok : Microsoft confirme vouloir acheter l’application chinoise

En attendant de trouver un acquéreur aux Etats-Unis, TikTok a tout de même attaqué le gouvernement de Donald Trump en justice, pour contester les décrets signés par le président américain. “Nous utiliserons tous les moyens disponibles pour nous assurer que l’État de droit n’est pas bafoué et que notre entreprise et nos utilisateurs soient traités équitablement, si ce n’est auprès de l’administration Trump, alors auprès des tribunaux américains”, indiquait ByteDance à l’AFP il y a quelques jours.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires