L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
epic games apple

Fortnite vs Apple : Epic Games critique la position “non monopoliste” de la Pomme

Epic Games a déposé un nouveau document juridique dans lequel il se moque du discours “non-monopoliste” pris par Apple. Une nouvelle injonction a été réclamée.

La guerre entre Epic Games et Apple connaît (encore) un nouveau chapitre. Cette semaine, l’éditeur du jeu Fornite a publié un nouveau document juridique en réponse à celui de la marque à la pomme, datant de la semaine dernière.

-> Apple veut avoir le dernier mot face à Fortnite et Epic Games

Dans son document, Epic Games critique ouvertement le discours non monopoliste adopté par la firme de Cupertino. Cette dernière avait nié tout monopole ou toutes pratiques anticoncurrentielles il y a quelques jours. Mais ce discours ne semble pas avoir plu au développeur du jeu mobile, qui traite indirectement Apple de menteur.

Les deux sociétés font régulièrement appel aux tribunaux californiens ces dernières semaines, dans le cadre de l’affaire les opposant suite au bannissement de Fortnite de l’App Store. Un va-et-vient juridique s’est depuis installé, mais l’affaire ne s’est toujours pas réglée.

Epic Games en total désaccord avec la position “non monopoliste” prise par Apple

Les documents juridiques se multiplient des deux côtés. Si la semaine dernière Apple traitait Epic Games de “saboteur, pas de martyr“, l’éditeur de Fortnite a frappé fort en critiquant son image “non monopoliste” dans de nouveaux documents soumis aux tribunaux de Californie.

Apple ne conteste pas son contrôle total sur la distribution des applications à plus d’un milliard d’utilisateurs iOS, ou sur le traitement des paiements au sein de ses applications ni aucune des restrictions qui maintiennent ce contrôle. Pourtant, Apple affirme sans ambages qu’il n’est pas monopoliste.

Epic Games dans son document du 18 septembre 2020

Epic Games semble vouloir ouvrir les yeux aux tribunaux face à la contestation totale du monopole d’Apple dans le monde des smartphones et des applications mobiles.

Apple mentirait selon Epic Games

Epic Games va plus loin encore dans un autre document, en avançant que la Pomme emploie “des demi-vérités” et veut donner une image malhonnête de sa société. Epic évoque aussi “des mensonges”, de quoi qualifier le géant de la tech de menteur.

Pour argumenter ses termes, l’éditeur de Fortnite n’hésite pas à ressortir les propos sortis par Apple lors de la mise en place du système de paiement direct sur l’application iOS et Android, selon lesquels Epic l’aurait provoqué pour redynamiser son jeu mobile en plein déclin.

En relevant une prétendue baisse de 70% de l’intérêt pour Fortnite entre octobre 2019 et juillet 2020, Apple a sélectionné des données Google Trends relatives au nombre de recherche sur Google, en comparant de manière trompeuse cette période à un pic d’une semaine qui a eu lieu en octobre 2019, lorsque Epic a organisé un événement dans le jeu qui a attiré l’attention mondiale.

Epic Games dans son document

Selon Epic, cette période correspondrait au contraire à une augmentation du nombre de joueurs. Le doute plane alors sur la véracité des propos d’Apple si l’on en croit les arguments avancés par l’éditeur de Fortnite.

En utilisant les termes employés par les deux parties, on aurait donc un “saboteur” et un menteur qui s’opposent dans cette affaire.

Une nouvelle injonction réclamée par Epic

L’éditeur de Fortnite montre son engouement pour le prochain procès pour démontrer “l’illégalité de la conduite d’Apple“. Mais il réclame toutefois une nouvelle injonction à la cour du district nord de Californie. Si Epic n’obtient pas cette injonction, il avance qu’il souffrira de dommages irréparables.

Cette même injonction permettrait à la société de proposer à nouveau Fortnite sur le catalogue d’applications pour iOS.

Mais Apple a déjà précisé à plusieurs reprises que Fortnite ne ferait son retour sur l’App Store seulement si Epic supprime le lien de paiement contournant la commission de 30%. Toutefois, la suppression de ce lien signifierait une nouvelle victoire pour Apple, montrant ainsi sa puissance et son monopole. Et il s’agit sans doute de la dernière chose qu’Epic Games souhaite faire.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires