L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
5G

5G : l’UFC-Que-Choisir dénonce le manque de transparence de l’Arcep sur les débits attendus

L’Arcep ne serait pas assez stricte sur les futures cartographies de couverture 5G selon l’UFC-Que-Choisir.

L’association des consommateurs UFC-Que-Choisir se montre dubitative concernant les informations communiquées par l’Arcep sur les futurs débits proposés par la 5G. Selon elle, le régulateur des télécoms ne se montre pas assez transparent concernant les débits qu’offrira le réseau de télécommunications de cinquième génération.

Ceux-ci pourront énormément varier selon les bandes de fréquences utilisées, comme le rapportent nos confrères de Génération NT. Et l’Arcep ne se montre pas assez claire à ce sujet selon l’UFC-Que-Choisir, qui craint de fausses promesses entre les débits annoncés par les opérateurs et les débits réellement obtenus.

Des débits 5G qui varient fortement

La 5G commence à progressivement faire son arrivée dans l’Hexagone. Mais si du côté des opérateurs les forfaits mobile compatibles à la nouvelle technologie se précisent, les débits que les consommateurs obtiendront dans leur zone restent dans le flou.

-> 5G : les forfaits mobile proposés par les opérateurs en France

Selon la bande de fréquence utilisée par les opérateurs (700 MHz ou 3,5GHz), les débits pourront osciller entre 30Mb/s et 1Gb/s. Une fourchette jugée bien trop large par l’association des consommateurs qui dénonce le manque de clarté de la part de l’Arcep à ce sujet.

5G fréquences Arcep
Schéma des fréquences utilisées en téléphonie mobile / Source : Arcep, 2020

L’UFC-Que-Choisir avance que le régulateur des télécoms n’a pas mené une bonne cartographie des futures couvertures en 5G “en ne différenciant pas la 5G selon sa qualité“.

Dans un éditorial, le président de l’association des consommateurs Alain Bazot souhaiterait que l’Arcep s’en remette à un “code de bonne conduite” pour mieux informer les utilisateurs de smartphones sur les différents débits que peut offrir la 5G. Il avance qu’un “même cahier des charges” permettrait la comparaison entre les différentes technologies pour le réseau de cinquième génération.

L’UFC-Que-Choisir estime que le régulateur devrait revoir sa communication sur les informations concernant la 5G afin d’avertir au mieux les futurs utilisateurs de ce réseau. Cela permettrait d’éviter les incompréhensions, voire déceptions, de ces derniers avant l’arrivée de la 5G à la fin d’année.

Total
9
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other