L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
qualcomm-snapdragon-865-5g

Huawei pourrait de nouveau profiter des puces 4G de Qualcomm

L’équipementier chinois, jusqu’à présent privé des puces des entreprises américaines, pourrait de nouveau profiter de celles de Qualcomm.

Qualcomm pourrait reprendre la vente de ses puces 4G à Huawei, c’est ce que vient de révéler Reuters. Vendredi dernier, l’entreprise américaine a en effet reçu l’autorisation des Etats-Unis pour vendre de nouveau ses puces 4G à Huawei, en dérogation à l’interdiction imposée par le gouvernement Trump dans un contexte de tensions grandissantes avec la Chine.

Souvenez-vous, Qualcomm mais également toutes les autres sociétés américaines de semi-conducteurs ont été contraintes de cesser de vendre leurs produits au chinois Huawei, après l’entrée en vigueur des restrictions commerciales américaines.

Mais la situation évolue dans le bon sens pour Huawei… “Nous avons reçu une licence pour un certain nombre de produits, dont certains produits 4G” a déclaré une porte-parole de Qualcomm à Reuters. La porte-parole a refusé d’indiquer quels étaient les produits 4G que Qualcomm peut désormais vendre à Huawei, mais elle a déclaré qu’ils étaient liés aux appareils mobiles. Toujours d’après elle, Qualcomm aurait d’autres demandes de licence en attente auprès du gouvernement américain.

Une bonne nouvelle pour Huawei

Huawei utilisait ses propres puces conçues spécialement pour ses smartphones phare comme sa nouvelle gamme Mate 40, mais utilisait également les puces de Qualcomm pour certains de ses modèles moins chers.

Il faut rappeler que Qualcomm est le plus grand fournisseur de puces pour smartphones. C’est donc une bonne nouvelle pour le chinois Huawei qui pourra de nouveau se fournir en puces 4G chez l’entreprise américaine.

kirin 9000
La puce maison de Huawei, Kirin 9000, qui équipe la nouvelle série Mate 40

Les analystes estiment que le stock de puces achetées par Huawei avant l’interdiction pourrait s’épuiser en début d’année prochaine, ce qui paralyserait sa branche smartphones. Mais la licence Qualcomm pourrait avoir un impact limité selon certains analystes, puisqu’elle ne concerne que les puces 4G, tandis que les consommateurs se tournent de plus en plus vers de nouveaux smartphones compatibles 5G. Pour ce qui est des puces 5G donc, les négociations devront certainement reprendre puisque le réseau 5G est source de sérieuses tensions entre Huawei et le gouvernement des Etats-Unis.

-> Huawei prévoit de construire une usine de production de puces pour équiper ses smartphones

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires