L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
huawei-p40

Huawei : la gamme P50 sortira au premier semestre 2021 avec le Kirin 9000

Le géant chinois va bien lancer le Huawei P50 l’année prochaine, il pourrait d’ailleurs être équipé du SoC Kirin 9000.

Huawei, qui est toujours en difficulté par rapport aux sanctions américaines à son encontre, prévoirait toujours de lancer une nouvelle gamme P au cours du premier semestre 2021, d’après les informations recueillies par le média coréen The Elec.

L’entreprise chinoise lance habituellement sa série phare de smartphones P dédiés à la photo lors du premier semestre, et sa série Mate au second semestre. Et elle aurait en effet décidé de maintenir sa série P50 l’année prochaine. Les fournisseurs de panneaux OLED de cette série P50 – Samsung Display et LG Display – se prépareraient actuellement à livrer Huawei.

Le Huawei P50 pourrait utiliser le processeur Kirin 9000

Et autre fait intéressant : le dernier processeur de Huawei, baptisé Kirin 9000, utilisé pour la série Mate 40 dévoilée le mois dernier, devrait équiper le P50. La marque de l’Empire du Milieu a récemment présenté le Kirin 9000 comme le premier SoC au monde gravé en 5 nm et compatible 5G. Mais au mois d’août le PDG de Huawei, Richard Yu, avait déclaré que l’année 2020 pourrait être la dernière pour un SoC Kirin, comme le rappelle le média coréen.

kirin-9000
La puce maison de Huawei, Kirin 9000, qui équipe la nouvelle série Mate 40

Et plus tôt ce mois-ci, Huawei a annoncé la vente de sa filiale Honor, qui vend environ 70 millions d’unités de smartphones par an. Par ailleurs, la société n’a plus accès aux services mobiles de Google suite aux interdictions américaines depuis l’année dernière, et a également perdu ses lignes d’approvisionnement de composants pour ses smartphones.

Richard Yu a déclaré que Huawei avait ainsi perdu 60 millions d’unités de smartphones en 2019 en raison des sanctions des USA, et la marque s’attend encore à ce que les expéditions pour 2020 baissent encore plus par rapport à l’année dernière en raison de sanctions supplémentaires imposées par les Etats-Unis.

Tout cela posait alors la question de savoir si Huawei pourrait ou non continuer à vendre des smartphones à l’avenir. Mais d’après The Elec, le constructeur chinois est bel et bien en train de développer sa gamme P50 pour l’année prochaine, avec le SoC Kirin 9000.

Un avantage pour Samsung ?

Les difficultés rencontrées par Huawei seraient bénéfiques pour Samsung, qui n’aurait donc pas de sérieux concurrent tel que lui, à court terme, toujours d’après la source. Dans leurs divisions mobiles, le géant sud-coréen a réalisé un chiffre d’affaires bien plus important que celui de Huawei.

Ce dernier a rapidement rattrapé son retard dans la branche des smartphones haut de gamme avant les sanctions américaines, et a annoncé avoir expédié 44 millions d’unités des séries P et Mate en 2019. C’est presque au même niveau que Samsung et ses séries phares, les Galaxy S et les Galaxy Note, qui ont totalisé 45 millions d’unités l’année dernière.

The Elec rappelle enfin que Huawei est le seul fabricant chinois de smartphones à pouvoir développer son propre SoC, comme Samsung et Apple. Des entreprises telles que Xiaomi, Oppo et Vivo, qui réalisent toutes plus de 100 millions d’unités expédiés par an, n’ont pas la capacité de développer leurs propres puces contrairement à Huawei.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other