L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
whatsapp

WhatsApp : des données seront quand même partagées avec Facebook en France

Malgré la clarification sur son changement de conditions d’utilisation, WhatsApp partagera tout de même des données personnelles avec Facebook, y compris en France.

Le groupe Facebook aurait-il fait de fausses promesses ? La réponse est oui, à en croire les informations partagées par un journaliste de BFM TV, qui avance que WhatsApp partagera bel et bien des données personnelles avec Facebook à partir du 15 mai, selon les informations de Phonandroid. La semaine dernière, le groupe de Mark Zuckerberg avait pourtant envoyé un mail à ses utilisateurs français en annonçant qu’ils n’avaient pas à s’inquiéter du partage de leurs données personnelles, celui-ci n’ayant pas lieu dans l’Hexagone.

-> WhatsApp reporte l’arrivée de ses nouvelles conditions d’utilisation

Le réseau social semble alors utiliser des tournures ambigües pour expliquer plus explicitement les changements qui seront apportés dans la prochaine grande mise à jour de WhatsApp. Dans les premiers articles publiés, Facebook a souhaité préciser deux éléments importants :

  • Le compte des utilisateurs ne sera pas supprimé si ceux-ci n’acceptent pas les nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp à partir du 15 mai prochain ;
  • “Il n’y aura aucun changement dans les pratiques de partage de données de WhatsApp découlant de cette mise à jour en Europe” selon Niamh Sweeney, Responsable WhatsApp de la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Asie)

WhatsApp se défend sur le partage des données utilisateur

Dans un communiqué, WhatsApp indique que les données utilisateur ne sont pas toujours partagées avec Facebook. Mais lorsqu’il y a partage, cela est uniquement “dans le but que Facebook utilise ces données pour améliorer ses produits ou publicités…”. L’app de messagerie poursuit :

“Les pratiques de partage de données dans l’Union Européenne (y compris Royaume-Uni) découlant de la mise à jour des Conditions Générales et de la Politique en matière de vie privée ne changent pas. Pour lever le moindre doute, le fait que WhatsApp ne partage pas les données utilisateur de WhatsApp dans la région Europe dans le but que Facebook utilise ces données pour améliorer ses produits ou publicités reste vrai.”

WhatsApp

Des partages de données entre WhatsApp et Facebook seront obligatoires en France

Si le groupe de Zuckerberg adopte un tel discours, la réalité semble être bien différente. En effet, Raphaël Grably, journaliste BFM TV, rapporte que Facebook France lui a confirmé que WhatsApp partagera plusieurs informations sur ses utilisateurs avec Facebook lorsque la mise à jour sera déployée. Et ces partages sont déjà mis en place dans certaines régions du monde, et deviendraient obligatoires même en France à partir du 15 mai.

Pour appuyer ses propos, le journaliste cite la FAQ de l’app de messagerie à plusieurs reprises, où l’on peut lire :

A l’heure actuelle, WhatsApp partage certaines catégories d’informations avec des entités Facebook. Les informations que nous partageons avec les autres entités Facebook incluent les informations d’enregistrement de votre compte (comme votre numéro de téléphone), les données de transactions, les informations liées à des services, des informations sur la façon dont vous interagissez avec d’autres, y compris des entreprises, lorsque vous utilisez nos Services, les informations de votre appareil mobile, votre adresse IP et peuvent inclure d’autres informations identifiées dans la section de la Politique de confidentialité titrée ‘informations que nous recueillons’.”

Facebook a donc raison d’avancer que rien ne changera sur le traitement des utilisateurs WhatsApp français, puisque leurs données sont déjà partagées avec le réseau social. Néanmoins, ce partage reste limité à certains utilisateurs pour l’instant, mais il deviendra obligatoire pour tous les utilisateurs en France dès publication de la prochaine mise à jour prévue en mai.

Le partage de données pour favoriser la monétisation de WhatsApp

Ce partage de données avec Facebook deviendrait alors obligatoire afin de mieux monétiser WhatsApp, la monétisation de l’app étant un véritable problème pour le réseau social.

Cet argument est d’ailleurs précisé dans les nouvelles conditions d’utilisation : “nous cherchons des moyens permettant aux personnes et aux entreprises de communiquer entre elles via WhatsApp. Pour cela, nous pouvons être amenés à collaborer avec les autres Entités Facebook pour aider les personnes à trouver les entreprises qui les intéressent et à communiquer avec elles via WhatsApp. Ainsi, Facebook peut donner aux utilisateurs la possibilité de communiquer avec les entreprises qu’ils trouvent sur Facebook via WhatsApp.”

De nouvelles informations qui rajoutent du flou dans l’affaire WhatsApp et ses nouvelles politiques de traitement des données. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés à ce sujet !

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires
joe biden
Read More

TikTok : Joe Biden annule les interdictions en vigueur

Nouveau rebondissement dans l'affaire TikTok : le président Joe Biden vient d'annuler les décrets d'interdiction à l'encontre du réseau social. Il veut toutefois créer un nouveau cadre pour la sécurité nationale.