L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
smartphone-recyclage

Smartphones : l’Arcep veut encadrer leur renouvellement anticipé

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes pourrait encadrer le renouvellement anticipé de nos smartphones afin de limiter leur impact environnemental.

Les opérateurs télécoms proposent souvent à leurs clients d’acheter un nouveau smartphone en souscrivant à un forfait mobile avec un engagement de deux ans. Et même si cet abonnement présente des avantages pour les opérateurs comme pour les consommateurs, ce renouvellement anticipé des smartphones présente néanmoins un coût environnemental.

La France envisage d’encadrer le renouvellement des smartphones via les offres commerciales d’opérateurs mobiles afin de réduire l’impact environnemental des appareils connectés, a indiqué mardi une source proche du gouvernement.

Reuters

En effet, les utilisateurs ont certes un nouveau modèle dernier cri grâce à ces offres, mais doivent se débarrasser de leur ancien téléphone. Parfois les vieux mobiles pourtant en bon état sont revendus, donnés, ou bien ils finissent au fond d’un tiroir ce qui entraîne de plus en plus de déchets électroniques et de plus en plus de fabrication de nouveaux terminaux.

Le gouvernement français estime que 75% de l’impact négatif sur l’environnement du secteur numérique provient de la fabrication des appareils. Cela inclut les émissions de CO2, la consommation d’eau et d’autres ressources naturelles.

Reuters

Mais la France, via l’Arcep, pourrait encadrer cette pratique afin de limiter l’impact environnemental du renouvellement anticipé des smartphones. Ce projet consisterait à allonger leur durée de vie en fixant par exemple une durée minimale d’engagement lors de l’achat d’un nouveau mobile inclus avec un forfait. Le gouvernement pourrait également limiter les opérateurs dans leurs offres, comme le rapporte Reuters.

En tout cas, ce projet serait intéressant pour œuvrer en faveur de la protection environnementale. Rappelons également qu’il existe des solutions pour limiter son impact, comme de donner son smartphone à un organisme spécialisé ou à un opérateur qui le remettra dans le cycle du recyclage. Et avant cela, il faut penser à réparer son mobile si cela est possible bien évidemment, avant de se décider à le renouveler.

A lire également -> Technologie : le Parlement européen veut mettre en place le chargeur unique

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires