L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
huawei 6G 2030

Huawei veut lancer la 6G en 2030

Huawei a dévoilé lors d’une conférence son intention de lancer la 6G d’ici 2030. Un livre blanc sera publié sur la prochaine norme.

La 5G commence à bien se démocratiser dans plusieurs pays, dont la France qui dispose de plus de 12 900 sites 5G activés. Mais de nombreux acteurs de l’industrie de la tech planchent déjà sur la prochaine norme de télécommunications : la 6G.

Lors d’une conférence organisée à Shenzhen en Chine, un des responsables de Huawei, Xu Zhijun, a annoncé que la firme compte lancer sa 6G à l’horizon 2030. Dans ses propos, relayés par le média CGTN, le responsable du géant chinois indique qu’un livre blanc sur la 6G sera publié. Il viendra détailler le cahier des charges et le fonctionnement de la future génération du réseau mobile.

La 6G de Huawei prévue pour 2030

Le fabricant chinois veut réitérer son avancée technologique sur la 5G avec la prochaine norme de télécommunications. Au début du déploiement du réseau de cinquième génération, Huawei était en effet loin devant ses concurrents sur les équipements de réseau. Mais les sanctions américaines ont rapidement freiné sa croissance.

Ces sanctions ont empêché le géant chinois de proposer ses équipements 5G dans de nombreux pays, comme les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Le gouvernement américain soupçonnait Huawei de faire de l’espionnage à travers ses équipements pour le compte de Pékin. Pourtant, ces accusations n’ont toujours pas été prouvées.

C’est pour ces raisons que la firme chinoise entame d’ores et déjà ses travaux sur la 6G. Elle espère avoir une avance sur ses concurrents et devenir une référence en la matière. Huawei pourrait en effet être la première entreprise à proposer des équipements pour la 6G d’ici quelques années. Elle serait également à même d’apporter son expertise technologique sur le sujet.

hexa x 6G
Les défis de la 6G selon l’initiative européenne Hexa-X (la fiabilité, l’intelligence connectée, le réseau des réseaux, la durabilité, la couverture de service mondiale, l’expérience extrême) – Source : Hexa-X

Une future norme 50 fois plus puissante que la 5G

Les caractéristiques du réseau de sixième génération restent encore floues. Mais le rapport de CGTN indique que la 6G pourrait apporter des débits de connexion 50 fois plus élevés qu’en 5G. Une telle rapidité offrirait de nouveaux usages inédits aux utilisateurs de smartphones.

Le média indique que la future norme de télécommunications exploiterait des bandes de fréquences de l’ordre du térahertz. A titre de comparaison, les antennes 5G mmWave exploiteront en théorie des bandes de fréquences de plusieurs centaines de gigahertz. Toutefois, ce réseau n’est pas encore disponible et ne pourrait arriver que d’ici plusieurs années.

Mais Huawei n’est pas seul dans la course à la 6G. L’administration Trump avait déjà demandé aux leaders américains de l’industrie de plancher sur le sujet “dès que possible”. Et en Corée du Sud, LG avait au même moment annoncé l’ouverture d’un centre de recherche dédié. En fin d’année dernière, l’Union Européenne a quant à elle lancé le projet Hexa-X, en collaboration avec deux équipementiers européens Nokia et Ericsson.

-> L’Union européenne se lance déjà dans la 6G avec le projet Hexa-X

Mais il y a un autre acteur qui pourrait devancer Huawei. Il s’agit de Samsung, qui a déclaré l’année dernière vouloir lancer sa 6G d’ici 2028, soit deux ans avant son concurrent chinois.

Nous verrons dans quelques années qui gagnera la course à la sixième génération des télécommunications parmi ces acteurs.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires