L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
tiktok

TikTok accusé d’avoir collecté les données de millions d’enfants au Royaume-Uni

Une plainte vient d’être déposée contre TikTok au Royaume-Uni. L’app aurait collecté les données personnelles de millions d’enfants.

Nouveau coup dur pour TikTok. L’app de création et d’édition de vidéos courtes aurait collecté les données personnelles de millions d’enfants. C’est ce qu’affirme Anne Longfield, une militante pour les droits de l’enfant et ancienne commissaire à l’enfance du Royaume-Uni.

Cette dernière vient de déposer plainte contre l’application chinoise “au nom de millions d’enfants dont les données ont été illégalement saisies et transférées à des tiers inconnus à des fins lucratives”.

Les données de 3,5 millions d’enfants britanniques collectées illégalement

tiktok
L’app TikTok

L’affaire concerne 3,5 millions d’enfants britanniques, comme l’indique la BBC. Et les données collectées sont nombreuses et particulièrement sensibles. En effet, on retrouve :

  • la date de naissance
  • l’adresse mail
  • le numéro de téléphone
  • les photos et vidéos partagées
  • la géolocalisation du smartphone
  • la biographie du profil de l’utilisateur
  • l’orientation sexuelle
  • les contenus visionnés
  • l’historique de navigation

Et ce n’est pas tout. Le réseau social a également collecté les données biométriques de ces jeunes utilisateurs. Cela concerne les empreintes digitales ou le visage, en fonction de la méthode de déverrouillage de l’appareil utilisé.

En procédant ainsi, TikTok va à l’encontre de la RGPD (Réglementation Générale sur la Protection des Données) instaurée en Europe depuis mai 2018. En effet, ByteDance (la maison-mère de l’app) n’aurait pas demandé l’accord explicite des enfants présents sur sa plateforme avant de collecter leurs données.

TikTok cacherait “quelque chose de beaucoup plus sinistre”

Selon Anne Longfield, ByteDance a “trompé les parents sur le degré d’exposition des informations privées de leurs enfants lorsqu’ils utilisent l’application”.

“TikTok est une plate-forme de médias sociaux extrêmement populaire qui a aidé les enfants à rester en contact avec leurs amis pendant une année incroyablement difficile. Cependant, derrière les chansons amusantes et les défis de danse se cache quelque chose de beaucoup plus sinistre.”

Anne Longfield, interrogée par la BBC

La militante pointe du doigt ce que les utilisateurs ne voient pas forcément, ce qui est caché derrière l’interface amusante. La préoccupation des utilisateurs concernant le traitement de leurs données personnelles est devenue une priorité pour beaucoup. Et les applications se montrent parfois très gourmandes de ce côté-là, en collectant un nombre important de données sensibles.

-> Instagram et Facebook sont les apps qui collectent le plus de données sur iOS

TikTok répond à la plainte

Il n’aura pas fallu attendre longtemps avant que TikTok réagisse à la plainte déposée par la militante britannique. Dans un communiqué, le réseau social indique :

“La vie privée et la sécurité sont des priorités absolues pour TikTok et nous avons mis des politiques, des processus et des technologies robustes en place pour aider à protéger tous les utilisateurs, et nos utilisateurs adolescents en particulier. Nous pensons que ces revendications manquent de mérite et avons l’intention de défendre vigoureusement contre l’action en justice”.

ByteDance

Si les tribunaux du Royaume-Uni tranchent en faveur de la plainte déposée, ByteDance pourrait être contraint à verser des millions de livres sterling de dommages et intérêts aux enfants concernés. Nous verrons où l’affaire ira dans les prochains mois.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires