L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
apple

Apple : vers un deuxième trimestre 2021 record avec les iPhone 12

Apple va publier cette semaine les résultats de son deuxième trimestre fiscal de 2021.

On sait déjà tous que la marque à la pomme est dans une phase de croissance importante depuis plusieurs années. L’année 2021 ne semble pas échapper à la règle pour le moment. Et des analystes prévoient un trimestre record pour Apple.

La marque à la pomme devrait publier dans la semaine les résultats de son deuxième trimestre fiscal 2021. Et les analystes du cabinet FactSet, reprises par nos confrères chez iPhoneSoft, estiment que les revenus globaux de la firme vont augmenter de 30%. Par ailleurs, la croissance serait encore plus importante sur le marché des iPhone, en atteignant les 40%.

Des revenus en forte croissance au deuxième trimestre

Cette forte croissance est essentiellement due aux iPhone 12, qui rencontrent un fort succès dans de nombreux marchés. Selon les estimations de FactSet, les revenus globaux d’Apple atteindront les 76,7 milliards de dollars au deuxième trimestre fiscal. Cela représenterait une augmentation de 31,6% par rapport à la même période l’an dernier.

En se focalisant uniquement sur les iPhone, la croissance est encore plus grande et serait de 41,5%. Apple gagnerait près de 41 milliards de dollars en un seul trimestre grâce à ses ventes d’iPhone, notamment avec le succès des derniers iPhone sortis en octobre dernier.

-> Les iPhone 12 représentent 61% des ventes d’iPhone aux Etats-Unis

Et les autres produits d’Apple ne seront pas en reste selon les analystes. Les ventes de Mac devrait augmenter de 25% et générer 6,7 milliards de dollars à la Pomme, et les ventes d’iPad atteindront les 6,7 milliards de dollars, soit une croissance de 28%.

Apple échapperait presque à la pénurie de composants

Ces résultats se montrent très optimistes du côté des analystes. Pourtant, l’industrie de la tech subit une pénurie de composants depuis maintenant plusieurs mois. Celle-ci durerait d’ailleurs jusqu’en 2022, selon le fondeur TSMC.

-> Pénurie de semi-conducteurs : la situation ne s’améliorerait qu’en 2023 selon TSMC

Un analyste du cabinet Evercore avance toutefois que la firme de Cupertino pourrait y échapper cette année. Elle sera en tout cas bien moins affectée que la plupart des autres entreprises de la tech.

En effet, l’analyste indique que “Apple est l’un des plus gros acheteurs mondiaux de composants électroniques”. Cela lui offre un gros avantage en cette période de pénurie de composants en lui apportant une priorité chez les fondeurs. Notamment auprès de TSMC, avec qui Apple collabore étroitement depuis 10 ans.

Mais le géant californien devrait tout de même subir les conséquences de cette pénurie durant la seconde moitié de l’année. Les performances des ventes de la marque à la pomme pourraient en effet être affectées durant les troisième et quatrième trimestre fiscaux.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires