L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
instagram algorithme

Instagram : voici comment fonctionne son algorithme

Après avoir gardé le mystère pendant plusieurs années, Instagram dévoile enfin comment fonctionne son algorithme.

A ses débuts, Instagram proposait un affichage chronologique pour sa timeline. Les utilisateurs voyaient alors les posts publiés récemment sur la plateforme en premier, puis les publications plus anciennes en scrollant.

Mais depuis maintenant 5 ans, le réseau social utilise un algorithme qui met en avant certaines publications en fonction des utilisateurs. En revanche, cet affichage n’affiche pas plusieurs publications automatiquement, ce qui s’appelle le shadowban. C’est d’ailleurs ce dernier qui entraîne les nombreuses critiques des utilisateurs.

Aujourd’hui, le patron d’Instagram Adam Mosseri a publié un billet de blog expliquant enfin le fonctionnement de l’algorithme du réseau social. Le but étant de mieux clarifier la façon dont il fonctionne, mais aussi de démentir les différentes accusations.

L’algorithme permet d’anticiper les likes

Adam Mosseri entame son billet de blog en avançant qu’Instagram ne possède non pas un algorithme, mais plusieurs. Chaque algorithme est dédié à une fonctionnalité de la plateforme : stories, Reels, IGTV et publications classiques. Ils fonctionnent tous de la même manière, mais indépendamment les uns des autres, indique le patron d’Instagram.

Leur premier objectif est d’anticiper les likes et les commentaires des utilisateurs. Instagram met alors en avant les publications auxquelles les utilisateurs sont le plus susceptibles de réagir. Cela concerne essentiellement celles de votre famille et de vos amis les plus proches.

Pour ce qui est des autres publications, Instagram va déterminer si un post est susceptible de susciter une action (like, partage, commentaire, sauvegarde…) de la part des utilisateurs. “Plus vous êtes susceptible d’entreprendre une action (liker, sauvegarder, commenter…), cette action est importante, plus une publication sera mise en avant” précise Adam Mosseri. L’algorithme de la section Explorer vise à vous faire découvrir de nouveaux contenus se rapprochant de vos centres d’intérêt. Enfin, celui de Reels a pour but de vous divertir.

Instagram s’appuie alors sur :

  • Les informations à propos de la publication
  • Les informations à propos de la personne ayant publié le contenu
  • Votre activité
  • L’historique des interactions entre vous et un autre utilisateur

Les utilisateurs ont plus de contrôle

Le réseau social indique aussi que les utilisateurs peuvent, en quelques sorte, influencer directement l’algorithme. Pour ce faire, Instagram détaille enfin comment mieux utiliser l’algorithme.

Le réseau social recommande aux utilisateurs de mettre à jour régulièrement la liste de leurs amis proches. Cela permettra à la plateforme de plus facilement mettre en avant leurs contenus. Autre conseil donné par Adam Mosseri : utilisez le plus possible l’option “Pas intéressé lorsque vous voyez apparaître des contenus qui ne vous plaisent pas. En procédant ainsi, vous indiquerez au réseau social que vous ne souhaitez pas voir ce genre de contenus mis en avant dans votre fil d’actualité.

Instagram reste mystérieux sur le shadowban

Si Instagram s’est montré clair sur la mise en avant des contenus, il sème toujours le flou autour du shadowban. Ce phénomène a l’effet inverse des contenus mis en avant : il cache les publications qui, selon le réseau social, ne sont pas susceptibles de vous plaire.

Le shadowban touche pourtant de nombreux utilisateurs, surtout plusieurs influenceurs qui voient leurs contenus “censurés” des algorithmes de la plateforme. Et Adam Mosseri n’a apporté aucune explication à ce sujet sur son billet de blog. En revanche, le patron indique qu’il souhaite se montrer plus transparent sur ce sujet à l’avenir.

Total
4
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires