L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
samsung test 6G

6G : Samsung est parvenu à obtenir des débits 50 fois plus importants qu’en 5G

Samsung commence déjà à tester la 6G et a obtenu des débits 50 fois plus importants qu’en 5G. Le constructeur imagine de nombreuses applications, dont les hologrammes.

La 5G continue de se déployer en France. Et seulement quelques mois après son arrivée, la 6G fait déjà beaucoup parler d’elle. En début de mois, la Chine a publié un livre blanc sur le réseau de sixième génération détaillant les nombreuses applications qu’il apporterait. Le pays a d’ailleurs annoncé qu’il serait en mesure d’ouvrir commercialement la 6G dès 2030.

-> 6G : la Chine serait prête à la lancer en 2030

Mais la Chine n’est pas seule à travailler sur la 6G. En effet, Huawei et l’Europe planchent aussi dessus. Et aujourd’hui, nous allons nous intéresser au quatrième acteur principal de la 6G : Samsung. Le sud-coréen travaille sur la prochaine norme de télécommunications depuis 2019, et a également publié un livre blanc sur le sujet en 2020. Ce dernier indique que la 6G utilisera des fréquences de l’ordre du térahertz (1000 Hz).

Samsung réussit ses premiers tests en 6G

samsung composants tests 6G
Les composants utilisés par Samsung pour ses tests 6G : circuits de radiofréquences (à gauche), module de réseau phasé (au milieu) et réseau d’antennes (à droite) / Source : Samsung

La firme a récemment lancé des premiers tests en 6G en exploitant la gamme de fréquences térahertz. Ces tests se sont montrés concluants, permettant à Samsung d’avancer que la 6G pourrait être implémentée dès 2028. Elle apportera des débits allant jusqu’à 1 Tbit/s, soit 125 Go par seconde, et offrira des latences de l’ordre de 0,1 ms. Nous sommes donc bien loin des performances enregistrées en 5G.

Samsung avance que la 6G pourra être utilisée dans toute la gamme des fréquences exploitée pour la 4G et la 5G, mais aussi au-delà des 3000 GHz. C’est d’ailleurs sur ce type de fréquences élevées que Samsung indique que la 6G permettra des débits d’environ 1 Tbit/s.

Le sud-coréen a testé cette semaine une première connexion en térathertz, en collaboration avec l’Université de Californie à Santa Barbara. L’expérimentation a été réalisée dans le cadre de la conférence internationale IEEE sur les communications (ICC 2021). Une connexion de bout en bout dans la gamme de fréquences à 140 Hz a été établie grâce au beamforming (filtrage spatial). A l’issue de ce test, un débit de 6,2 Gbit/s a été atteint sur la fréquence des 140 Hz sur une distance de 15 mètres.

“Les chercheurs de Samsung et de l’Université de Californie à Santa Barbara continueront de repousser les limites technologiques pour rapprocher la communication 6G et THz de la réalité.”

Samsung

Quelles applications pour la 6G en 2028 ?

Si la 6G promet des débits très élevés, à quoi pourrait-elle servir dans la vie de tous les jours ? Samsung a eu l’occasion de donner plusieurs exemples des applications de la 6G. Parmi elles, les hologrammes.

La firme explique qu’un hologramme de 11,1 gigapixels émanant d’un écran de 6,7 pouces ne serait possible qu’avec un débit de 0,58 Tbit/s. Mais un hologramme a taille humaine nécessiterait un débit de plusieurs Tbit/s. Les hologrammes consistent à faire une réplique numérique d’un objet ou d’une personne, avec lesquels il est possible d’interagir.

Cette technologie, déjà aperçue dans plusieurs films de science-fiction comme Star Wars, pourrait alors devenir une réalité d’ici quelques années grâce à la 6G.

Total
68
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires