StopCovid : découvrez l’application du Gouvernement pour limiter la propagation du Coronavirus

Le gouvernement français préparerait le déconfinement et lancera prochainement l'application StopCovid pour limiter la propagation du coronavirus (Covid-19).

Le Gouvernement mettra bientôt l’application StopCovid à disposition de tous les français.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, et le secrétaire d’État au numérique, Cédric O, ont accordé un entretien au Monde pour évoquer la création de cette nouvelle application.

L’objectif principal de cette application sera de limiter la diffusion du virus en identifiant les chaînes de transmission.

StopCovid : objectifs et fonctionnement

Afin de préparer au mieux ce qui se passera après le confinement qui a démarré il y a maintenant près de 4 semaines, le Gouvernement planche sur la création de l’application StopCovid.

Limiter la propagation du virus

Cette dernière permettra principalement de déterminer si les citoyens français ont été en contact avec des personnes éventuellement porteuses du Covid-19, qui ont été testées positives. Cela permettra aux personnes concernées “de pouvoir se faire tester soi-même, et si besoin d’être pris en charge très tôt, ou bien de se confiner.

Comme l’avance le secrétaire d’État au numérique, cette application ne sera pas imposée aux français, ceux-ci pourront la télécharger uniquement s’ils le souhaitent.

L’utilisation du “contact tracing

Olivier Véran a expliqué au Monde que l’application utilisera le “contact tracing“, qui consiste à rechercher des informations lorsque deux personnes sont en contact pendant une certaine durée à une distance rapprochée.

Si un individu a été en contact avec une personne reconnue contaminée, celui-ci sera averti automatiquement par l’application. Cela permettra d’identifier les patients sources, les chaînes de contamination et ainsi de freiner et réduire la propagation du virus.

StopCovid n’utilisera donc pas la géolocalisation ou le GPS des smartphones, ni même la triangulation cellulaire, de quoi rassurer les personnes ne souhaitant pas partager leurs informations personnelles à des tiers partis.

Le Bluetooth pour pouvoir identifier les personnes contaminées

L’application utilisera le Bluetooth pour pouvoir établir une liste des personnes qu’un individu a croisé au long de sa journée, et ainsi déterminer les personnes contaminées.

Les données récoltées seront anonymisées et chiffrées dans les téléphones des deux personnes qui se sont croisées, à condition que leur Bluetooth soit activé.

StopCovid dressera alors une liste des personnes que vous avez croisé, et vous permettra d’identifier les personnes contaminées afin que vous puissiez prendre vos précautions.

L’application est en cours de développement par l’Inria (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique), en collaboration avec une équipe de chercheurs et le gouvernement français.

Une application qui pourrait créer le débat

La création de cette application ne fait pas l’unanimité, jugeant l’application de mener un contrôle abusif et de porter atteinte aux libertés individuelles.

Dans un entretien sur une tribune, rapporté par le journal Sud-Ouest, le député LREM Sacha Houlié a avancé que : “Le suivi des personnes infectées est une réponse dangereuse et condamnable. La collecte d’informations personnelles des utilisateurs de mobiles (…) revient à placer la population sous bracelet électronique.

Son collègue Guillaume Gachin avance même que l’application explique “la manière dont, à la faveur d’une période de peur, certains cherchent à faire accepter un rétrécissement des droits.

Damien Abad, le chef du groupe LR de l’Assemblée, souhaite qu’un texte de loi soit “présenté au Parlement” dans le but de “trouver un équilibre entre les libertés publiques et la nécessité de sortir du confinement en toute sécurité.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other