L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
donald trump

Rachat de TikTok : Trump donne un délai de 90 jours à ByteDance

Les Etats-Unis ont décidé de rallonger le délai imposé à ByteDance pour trouver un acheteur américain pour son application TikTok.

En ce début de mois d’août, le gouvernement Trump a contraint ByteDance, la maison mère de TikTok, à trouver un acheteur américain avant le 15 septembre prochain. Cette action permettra à l’application chinoise d’éviter d’être bannie sur le territoire américain. A ce moment-là, le délai n’était que de 45 jours pour la société de l’Empire du Milieu. L’administration de Trump avait justifié ce choix en avançant que TikTok représentait une menace majeure pour la sécurité du pays.

Mais selon un nouveau communiqué des Etats-Unis, le président Donald Trump a décidé de rallonger ce délai, en le doublant. ByteDance dispose ainsi de 90 jours pour trouver un acheteur américain.

ByteDance doit vendre les activités américaines de TikTok avant le 2 novembre 2020

Suite à la décision du gouvernement de Trump prise ce lundi 17 août, ByteDance a jusqu’au 2 novembre prochain pour vendre l’entièreté de ses activités américaines à une entreprise états-unienne. Une fois ce délai passé, TikTok sera interdit sur le territoire.

A ce jour, plusieurs sociétés américaines ont exprimé leur intérêt pour le rachat de l’application. Les entreprises ayant lancé des négociations avec la société chinoise sont Microsoft et Twitter, mais il se pourrait que d’autres acteurs comme Apple en lancent à leur tour.

Selon le communiqué, relayé par nos confrères de Phonandroid, le rallongement de ce délai permettrait à la firme chinoise de conclure ses négociations avec le géant de la tech Microsoft. Ce dernier est d’ailleurs prêt à débourser un chèque de 30 milliards de dollars pour s’emparer du réseau social chinois, selon le Wall Street Journal. Ce rachat comprendrait l’acquisition de toutes les activités du réseau social, dont celles des Etats-Unis, de l’Inde et de l’Europe.

C’est pour cette raison que Twitter n’est pas écarté de la course, mais dispose de moins d’avantages pour racheter TikTok. Le réseau social de Jack Dorsey a en effet besoin de faire appel à des investisseurs pour pouvoir proposer un montant à la hauteur de Microsoft.

TikTok représente toujours une menace pour les Etats-Unis

Dans son communiqué, le président des Etats-Unis avance que malgré le rallongement du délai, TikTok est toujours vu comme une menace importante pour la sécurité nationale du pays.

“Il y a des preuves crédibles qui me portent à croise que ByteDance […] pourrait prendre des mesures qui risquent de nuire à la sécurité nationale des Etats-Unis.”

Donald Trump dans son communiqué du 17 août 2020

Le président Trump profite de ce communiqué pour exiger à la maison mère de l’application chinoise de supprimer l’intégralité des données collectées de ses utilisateurs américains. Pour rappel, le réseau social chinois compte plus de 625 millions d’utilisateurs dans le monde, dont plus de 100 millions aux Etats-Unis. Son interdiction sur le territoire outre-atlantique représenterait ainsi une lourde perte pour ByteDance si la société ne parvenait pas à trouver d’acheteur avant le 2 novembre prochain.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires