L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
snapchat

Snapchat : déjà plus de 100 millions d’utilisateurs sur Spotlight

La nouvelle fonctionnalité de Snapchat (Spotlight) rencontre un fort succès et totalise déjà plus de 100 millions d’utilisateurs !

Au mois de novembre dernier, Snapchat a lancé une nouvelle fonctionnalité tout droit inspirée de son grand rival TikTok. Il s’agit de Spotlight qui permet aux utilisateurs de créer et éditer des vidéos courtes en ajoutant des filtres et de la musique. De plus, Spotlight permet aux créateurs d’être rémunérés : chaque jour, un million de dollars sont mis en jeu, et les vidéos les plus vues font gagner le plus d’argent à leur créateur.

Et la stratégie du réseau social s’avère fructueuse, puisqu’en seulement deux mois plus de 100 millions d’utilisateurs se sont enregistrés sur Spotlight. Snapchat a partagé cette information en publiant ses résultats financiers du trimestre dernier, repris par Engadget.

Un nouvel élan pour Snapchat

Le patron de Snapchat se réjouit du succès de Spotlight, qu’il définit comme une stratégie qui permet de redynamiser la plateforme, après avoir connu un ralentissement avec l’émergence de TikTok.

“Nous enregistrons en moyenne plus de 175 000 soumissions de vidéos par jour, en partie grâce à notre programme d’encouragement pour les créateurs, où nous distribuons plus d’un million de dollars par jour aux vidéos les plus performantes.”

Evan Spiegel, patron de Snapchat

Jusqu’au lancement de Spotlight, Snapchat n’avait mis en place aucun système de rémunération pour ses créateurs les plus populaires. TikTok envisageait au mois de septembre dernier de débloquer 200 millions de dollars pour rémunérer ses créateurs américains. Mais jusqu’à il y a quelques mois, les créateurs les plus suivis ne pouvaient être rémunérés qu’à travers des contenus sponsorisés. Le lancement de Spotlight a donc permis à Snapchat d’avoir un fort avantage concurrentiel face à TikTok.

Selon le patron du réseau social au logo fantôme, cette nouvelle stratégie a porté ses fruits et continuera d’exister pendant un bon moment encore sur la plateforme :

“(On) continuera à soutenir le lancement de Spotlight avec notre fond de création afin de tirer parti de l’élan que nous constatons avec cette nouvelle plateforme passionnante.”

Evan Spiegel, patron de Snapchat

Néanmoins, ce système de récompense des vidéos les plus vues ne pourrait être que temporaire, et servirait uniquement à booster le lancement de Spotlight. Nous ne sommes donc pas à l’abri que Snapchat décide de supprimer cette rémunération d’ici quelques semaines ou mois.

Des résultats en hausse mais menacés par le suivi publicitaire personnalisable d’iOS 14

Sur le dernier trimestre de 2020, Snapchat a cumulé 911 millions de dollars de chiffre d’affaires, ce qui représente une progression importante de 62% par rapport à la même période en 2019.

Mais le réseau social s’inquiète de la mise en place des nouvelles politiques de tracking apparues sur iOS 14. Apple offre désormais la possibilité aux utilisateurs d’iPhone de refuser d’être trackés par les applications pour que celles-ci puissent proposer de la publicité ciblée. Lors de l’ouverture d’une application, une fenêtre apparaît et laisse le choix aux utilisateurs d’accepter ou non d’être suivi par des trackers de navigation.

facebook message suivi publicitaire apple ios14
La fenêtre de personnalisation du tracking publicitaire sur iOS 14 / Crédits : Clubic

Et les réseaux sociaux s’en mordent les doigts, puisque leurs revenus sont en grande partie issus de la publicité ciblée. Facebook et Instagram ont d’ailleurs commencé à déployer des messages incitant leurs utilisateurs à accepter le suivi publicitaire pour limiter les conséquences lourdes que pourrait avoir le refus massif du tracking des utilisateurs iOS.

-> iOS 14 : Facebook et Instagram encouragent les utilisateurs à accepter le suivi publicitaire

Et Snapchat est également concerné par cette nouvelle politique mise en place par Apple. Le réseau social la définit d’ailleurs comme un “risque” pour ses activités qui reposent principalement sur la publicité. Selon des estimations d’Axios, seuls 10 à 30% des détenteurs d’iPhone accepteraient le suivi publicitaire, ce qui pourrait entraîner de lourdes conséquences sur les revenus des réseaux sociaux à terme.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires