L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
tiktok

TikTok attaque l’administration Trump en justice

L’application chinoise se révolte et décide d’intenter une action en justice contre le président des Etats-Unis.

Il y a du nouveau dans l’affaire qui oppose le gouvernement des Etats-Unis et la société chinoise ByteDance, maison-mère de TikTok. En effet, cette dernière souhaite poursuivre l’administration Trump en justice pour contester les décrets signés par le président Donald Trump.

Pour rappel, le gouvernement états-unien a souhaité interdire l’application TikTok sur son territoire. Mais pour éviter cette suppression de l’application sur les stores américains, l’administration Trump a imposé à ByteDance de vendre ses activités américaines à une société du pays de l’Oncle Sam. Un premier délai en date du 15 septembre avait été fixé, mais dans un nouveau décret Donald Trump l’a rallongé jusqu’au 2 novembre prochain, donnant ainsi 90 jours à la société chinoise pour trouver un acheteur et éviter la suppression de son application du territoire.

Mais ces décrets ne semblent pas plaire à ByteDance qui a aujourd’hui décidé d’intenter une action en justice contre le gouvernement des Etats-Unis.

TikTok vs les Etats-Unis : ByteDance contre-attaque

Accusé de partager les informations personnelles de ses utilisateurs pour le compte de la Chine et de nuire à la sécurité nationale des Etats-Unis, TikTok fait l’objet de nombreuses mesures drastiques outre-atlantique.

Le réseau social se voit alors contraint de vendre ses activités américaines à une entreprise des Etats-Unis avant le 2 novembre prochain. Mais au lieu de suivre à la lettre les recommandations données par l’administration Trump, ByteDance a décidé de contester ces décrets en poursuivant celle-ci en justice. Dans les grandes lignes, le patron de TikTok demande à ce que cette affaire soit conduite en toute égalité.

Nous utiliserons tous les moyens disponibles pour nous assurer que l’État de droit n’est pas bafoué et que notre entreprise et nos utilisateurs soient traités équitablement, si ce n’est auprès de l’administration Trump, alors auprès des tribunaux américains.”

ByteDance à l’AFP

Oracle et Microsoft dans la course pour racheter TikTok

ByteDance va plus loin en accusant Donald Trump de ne prêter “aucune attention aux faits” et de “s’immiscer dans des négociations entre des entreprises privées“.

En effet, étant donnée sa proximité avec le patron d’Oracle, Donald Trump a ouvertement exprimé son soutien du rachat de TikTok par cette entreprise. Le géant Microsoft reste toutefois dans la course au rachat de l’application, et seul Twitter semble être écarté des potentiels acheteurs en raison de ses moyens financiers limités.

La maison-mère du réseau social de partage de courtes vidéos accuse également les Etats-Unis de faire des accusations sans argument valable et sans apporter de preuves. Malgré les mots du président actuel évoquant des “preuves crédibles qui me portent à croire que ByteDance pourrait prendre des mesures qui menacent de porter atteinte à la sécurité nationale des Etats-Unis.

L’affaire opposant les deux parties continue de se corser avec ces nouveaux événements, et ne devrait pas s’arrêter là.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires