L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
app store

App Store : la Russie veut que la commission passe à 20%

La Russie vient de soumettre un nouveau projet de loi visant à réduire la commission sur l’App Store. S’il est approuvé, cette commission passera à 20% sur le catalogue russe.

Un législateur russe serait sur le point de changer la commission d’Apple imposée aux applications de l’App Store. Pour protéger les développeurs russes, un projet de loi serait prochainement mis en place en Russie afin de plafonner à 20% la commission de la marque à la pomme.

Le législateur Fedot Tumusov de la Chambre basse du Parlement russe juge la commission de 30% excessive et demande à ce qu’elle soit plafonnée à 20%. L’information nous vient d’un rapport de Reuters avançant que la baisse de la commission permettrait aux développeurs de disposer de plus de fonds pour la recherche et l’intégration de nouveaux produits.

Une commission de 20% sur l’App Store russe

Le gouvernement russe s’attaque aux stores d’application en commençant par celui de la marque à la pomme. Il dénonce en effet la fameuse commission de 30% que les géants Apple et Google s’octroient à chaque achat fait par les utilisateurs dans une application. En d’autres termes, les éditeurs de jeux vidéo ou applications ne gagnent que 70% des revenus générés par leurs produits.

Une commission jugée trop élevée par le législateur qui en profite pour dénoncer le monopole des deux entreprises californiennes. C’est pourquoi la Russie souhaite plafonner cette commission à 20% pour moins pénaliser les sociétés de développements et encourager la création de nouveaux produits sur le catalogue russe d’applications iOS.

Le projet de loi, soumis à la Chambre basse du Parlement russe par le législateur Fedot Tumusov, stipule que les commissions sur la vente effectuée dans les applications soient plafonnées à 20%. Apple perçoit actuellement une commission de 30% sur son App Store.

Reuters dans son article

Si ce projet de loi venait à être validé, Apple perdrait alors 10% de sa commission, représentant une grande perte sur ses revenus. La Russie fait d’ailleurs partie de ses plus gros marchés concernant les revenus générés sur l’App Store.

La Russie veut favoriser ses développeurs d’applications

Pour défendre son projet de loi, la Russie précise que le plafonnement de la commission d’Apple permettrait de favoriser les opportunités de croissance pour les développeurs et les sociétés d’édition d’applications.

L’avantage pour les utilisateurs serait de voir plus régulièrement l’ajout de nouveaux produits sur le store d’applications, et donc plus de diversité.

Le législateur russe rejoint alors l’avis d’Epic Games qui dénonce fermement et ouvertement l’abus de position dominante d’Apple et Google avec leur commission de 30%. L’éditeur du jeu Fortnite — qui a été supprimé des deux catalogues d’applications — avait mis en place un système de paiement contournant cette commission et allant à l’encontre des règles de l’App Store et du Play Store. S’ensuit depuis sa suppression une action en justice envers les deux géants de la tech.

-> Lire aussi : Fortnite : Apple ferme le compte développeur d’Epic Games mais épargne l’Unreal Engine

Il faudra donc attendre avant de voir si le projet de loi de la Russie sera validé ou non, et si la commission sera plafonnée à 20%.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires