L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
apple

Apple Video Partner : Apple justifie la commission divisée par deux pour les services vidéo

Apple précise les exceptions accordées à certains services vidéo qui n’ont pas à payer la totalité de la fameuse commission de 30%.

La firme de Tim Cook possède un programme baptisé Apple Video Partner, qui avantage une centaine de services vidéo comme Amazon Prime Video, Binge, Disney+, myCanal et Molotov. Ces fournisseurs de vidéos ne sont soumis qu’à un prélèvement de 15% sur les achats in-app de l’App Store, alors que la commission d’Apple est habituellement de 30%. De quoi énerver certains comme Epic Games et Spotify…

-> Sur ce sujet : Epic Games critique la position “non monopoliste” de la Pomme

Avantager certains services vidéo à condition de respecter les règles d’Apple

Depuis 2016, le programme Apple Video Partner permet aux fournisseurs de vidéos d’abonnement premium de participer à une nouvelle expérience de visionnage de la télévision sur l’application Apple TV, aidant les clients à découvrir le meilleur contenu vidéo premium au monde dans une seule application, sur tous leurs appareils.

Apple

Le géant à la pomme a précisé certains détails dans un article sur son site internet par rapport à la commission réduite pour certains services vidéo. Selon Apple, ces services présents sur l’App Store bénéficient d’un taux réduit sur le montant des transactions effectuées. Et les clients qui s’abonnent sans passer par l’App Store peuvent se procurer des contenus via un achat in-app. Ces achats seront facturés à 15% là encore.

Or pour avoir ce taux de commission moins élevé de moitié que les 30% habituels, les services vidéo sont soumis à certaines obligations pour faire partie du programme Apple Video Partner. Ils doivent par exemple utiliser impérativement les technologies Apple comme la recherche universelle, Siri, AirPlay, l’authentification unique, etc. Cela permet d’après la firme de Cupertino, de “garantir une expérience transparente aux clients”.

Par ailleurs, la fonction principale de l’application pour les services vidéo, doit être de fournir leur “propre service d’abonnement pour le contenu de divertissement vidéo premium”. Les services vidéo doivent enfin être présents sur iOS et tvOS.

Ce programme Apple est disponible dans une quinzaine de pays dans le monde, dont la France.
Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires