L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
trump décret apps chinoises

Trump signe un décret visant 8 applications chinoises dont WeChat Pay et AliPay

Les applications chinoises sont à nouveau dans le viseur du gouvernement Trump qui vient de soumettre un nouveau décret.

Pas moins de 8 applications mobiles d’origine chinoise sont attaquées par Donald Trump. Il s’agit principalement d’apps de paiement, dont les célèbres WeChat Pay et AliPay. Un nouveau décret exécutif vient en effet d’être soumis par l’administration Trump, qui vise 8 nouvelles applications.

Le gouvernement Trump n’a visiblement pas dit son dernier mot. Après l’affaire TikTok qui a énormément fait parler d’elle (et qui n’est pas prête de se terminer) et en passant par le feuilleton Huawei, les américains encore au pouvoir pour environ deux semaines, veulent censurer de nouvelles applications chinoises.

Les États-Unis doivent prendre des mesures agressives contre ceux qui développent ou contrôlent des applications logicielles chinoises connectées pour protéger notre sécurité nationale.

Décret exécutif de Donald Trump, Maison Blanche, 5 janvier 2021

Trump voit les applications chinoises d’un mauvais œil

Parmi ces applications figurent AliPay, CamScanner, QQ Wallet, SHAREit, Tencent QQ, VMate, WeChat Pay et WPS Office.

Ce sont pour la plupart des applications de paiement, et le nouveau décret du président sortant sera étudié avant d’être validé ou non. Les explications concernent à nouveau la sécurité nationale, comme pour TikTok.

En accédant aux appareils électroniques personnels tels que les smartphones, les tablettes et les ordinateurs, les applications logicielles chinoises connectées peuvent accéder et capturer de vastes étendues d’informations provenant des utilisateurs, y compris des informations personnelles sensibles et des informations privées. Cette collecte de données menace de fournir au gouvernement de la République populaire de Chine (RPC) et au Parti communiste chinois (PCC) un accès aux informations personnelles et exclusives des Américains – ce qui permettrait à la Chine de suivre les emplacements des employés et entrepreneurs fédéraux, et construire des dossiers d’informations personnelles.

Décret exécutif de Donald Trump, Maison Blanche, 5 janvier 2021
Total
310
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires