L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
qualcomm-snapdragon-888

Qualcomm : la pénurie de puces se poursuivra jusqu’à fin 2021

Le fondeur américain affirme que la pénurie de puces qui touche le secteur de la tech va continuer jusqu’à la fin de l’année.

PC, TV, consoles de jeu, smartphones… La pénurie de puces impacte de nombreux objets électroniques. Le secteur des téléphones est d’ailleurs particulièrement touché, d’après l’américain Qualcomm.

Dans une interview accordée à Cnet et relayée par Phonandroid, le PDG de Qualcomm, Cristiano Amon, explique que ce manque de composants est dû à la forte demande pour des produits électroniques grand public. La crise sanitaire et les mesures de confinement qui y sont liées ont entraîné une explosion de la demande pour ces produits. Les télévisions ont par exemple vu leurs ventes augmenter de 13% dans le monde, l’année dernière.

Mais le dirigeant de Qualcomm explique que “la chaîne d’approvisionnement n’était pas prête à faire face à la croissance de la demande” et il y a maintenant énormément de retard accumulé. Au début de la crise sanitaire en 2020, certaines lignes de production ont été stoppées, les achats ont fortement diminué lors des confinements, puis la demande a littéralement explosé. C’est ce que Cristiano Amon appelle une “reprise en forme de V”. Or les fabricants de semi-conducteurs n’ont pas pu répondre à cette demande.

Une situation qui va durer jusqu’à fin 2021

Le PDG de Qualcomm indique que la forte baisse des ventes de smartphones du chinois Huawei intervient également dans cette problématique de pénurie. Rappelons que Huawei est sous le coup des sanctions américaines depuis mai 2019. Privé des services et applications Google, il a donc dû développer les siens, et avait même stocké un grand nombre de puces 5G en anticipation. De nombreux constructeurs ont alors profité de cette situation, estime Cristiano Amon, pour produire leurs smartphones. Mais cela a surchargé les usines de production de puces et n’a fait qu’aggraver la situation.

Le dirigeant du fondeur Qualcomm explique enfin : “nous avons une crise incroyable de la chaîne d’approvisionnement” et cette pénurie de puces “a un impact sur tout, et bien sûr, elle a un impact sur les téléphones”. Ce manque de puces se poursuivra jusqu’à fin 2021 d’après lui : “Cela va s’améliorer à mesure que nous arriverons à la fin de 2021”.

Il faut rappeler qu’il y a quelques jours seulement, les deux fabricants chinois Xiaomi et Realme ont confirmé rencontrer de grosses difficultés d’approvisionnement en puces Qualcomm pour équiper leurs smartphones. Les délais sont effectivement de plus en plus longs et les smartphones pourraient alors se fabriquer en moins en grande quantité et à des tarifs plus élevés…

-> Les smartphones devraient être moins nombreux et plus chers en 2021

Total
199
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires