L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile

Huawei : le fabricant a stocké assez de puces pour des années

Huawei compte bien résister face aux sanctions des Etats-Unis et a annoncé avoir stocké suffisamment de puces pour des années.

La guerre commerciale continue de faire rage entre l’administration de Trump et le constructeur chinois de smartphones. En mai 2019, les Etats-Unis ont signé un décret interdisant à toute entreprise américaine de collaborer avec Huawei, empêchant entre autres la firme de s’équiper en puces Qualcomm ou d’intégrer les services Google sur ses appareils. Ces sanctions ont d’ailleurs été prolongées jusqu’en mai 2021.

Mais malgré l’accumulation de difficultés, le fabricant de smartphones résiste toujours et ne cesse de trouver des solutions pour contrer ces sanctions. Après la création de l’AppGallery, des Huawei Mobile Services et sa commande de puces Kirin auprès de TSMC, la firme chinoise a annoncé avoir commandé un volume suffisant de puces pour faire perdurer ses activités télécoms pendant des années.

C’est une excellente nouvelle pour le constructeur puisque Trump a durci les sanctions à son encontre dernièrement, empêchant la firme taïwanaise TSMC de fournir Huawei en puces Kirin. Les Mate 40 et Mate 40 Pro seront alors les derniers appareils de la marque à en être équipé.

Huawei cumule un stock important de puces pour résister face aux sanctions

L’information nous vient du média sud-coréen The Elec qui rapporte que Huawei est parvenu à protéger ses activités d’équipementier réseau en stockant un nombre important de puces. Selon la source, la marque chinoise aurait mis en place plusieurs politiques d’approvisionnement pour anticiper les conséquences américaines sur ses activités.

En ayant construit ce stock important, Huawei sera en mesure de concevoir des stations de base pour la 4G et la 5G pour une longue durée. Ces puces réseau nécessitent un renouvellement beaucoup moins fréquent que les puces intégrées dans les smartphones. Elles le sont après plusieurs années d’utilisation, de quoi assurer la pérennité de la marque chinoise sur ses activités télécoms.

Les activités smartphones de Huawei toujours en difficulté

Si les activités télécoms de l’équipementier chinois ont pu être sauvées, pour la branche smartphone la tendance n’est pas au beau fixe.

En effet, nous vous parlions il y a quelques jours de l’arrêt de la production de smartphones Huawei à partir du 15 septembre prochain, en raison de l’écoulement des stocks de puces Kirin du constructeur. A partir de cette date, la firme chinoise ne pourra temporairement plus construire d’appareils, ce qui représente “une très lourde perte” selon son PDG Richard Yu.

Le fabricant garde toutefois une once d’espoir car de nombreux groupes américains comme Qualcomm demandent au gouvernement Trump d’alléger les sanctions mises en place. Un ralentissement économique est utilisé comme argument principal pour faire changer d’avis le président des Etats-Unis vis-à-vis de son bras de fer avec Huawei.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires