L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
smartphone

Les smartphones devraient être moins nombreux et plus chers en 2021

En raison de la crise sanitaire et des difficultés à s’approvisionner pour les marques de smartphones, les produits électroniques devraient voir leur prix augmenter cette année.

Smartphones, iPhone, ordinateurs, tablettes, consoles de jeu ou encore voitures… Le prix de nombreux produits high tech devraient augmenter en 2021, rapporte le Figaro. Et ces produits devraient également être moins nombreux qu’auparavant à cause d’une pénurie de semi-conducteurs.

Plusieurs raisons expliquent cette pénurie. D’abord on a pu constater une hausse de la demande électronique avec le télétravail et les différents confinements liés à la pandémie, mais les marques rencontrent aussi des problèmes d’approvisionnement de puces.

Par ailleurs, les Etats-Unis et la Chine se livrent toujours à une guerre commerciale, avec Huawei qui a fait des réserves de puces l’année dernière ce qui a augmenté la pression sur l’offre. Rappelons que le pays de l’Oncle Sam continue de bloquer l’approvisionnement en semi-conducteurs du géant chinois Huawei.

-> Huawei veut négocier avec Biden et ne vendra pas sa division smartphone

Moins de produits électroniques pour un prix plus élevé

Selon le directeur exécutif de la société de conseil Strategy Analytics, Neil Mawston, “La combinaison de la tempête du coronavirus, des hausses des stocks dus à la guerre commerciale, et du changement de paradigme qu’est le télétravail provoque une pénurie de semi-conducteurs.” Il ajoute aussi que “tout ce qui a une puce est touché” ainsi les voitures, smartphones, consoles, tablettes et ordinateurs sont concernés. Il faudrait alors s’attendre d’après lui, à une production de ces biens électroniques en moins grand nombre, et à un prix plus cher en 2021.

Il faut dire que les marques de smartphones ont rencontré des difficultés d’approvisionnement pour leurs composants, et un changement de mode de production peut prendre des mois. C’était le cas d’Apple l’année dernière, qui a dû limiter ses livraisons d’iPhone 12 en raison d’un manque de puces. La PlayStation 5 de Sony et la dernière Xbox de Microsoft ont également été concernées par cette pénurie de puces. Même son de cloche pour les fournisseurs de semi-conducteurs comme AMD ou Qualcomm, qui craignent d’ailleurs une pénurie dans les mois à venir.

-> Qualcomm enregistre des revenus en nette hausse mais craint une pénurie de processeurs

iphone 12
L’iPhone 12, compatible avec la 5G

Le lancement de la 5G nécessite également un grand nombre de puces pour une nouvelle génération de smartphones mais aussi d’infrastructures et autres équipements. Cela a encore aggravé la situation. Et avec l’embargo américain à l’encontre du chinois Huawei, il faut rappeler que ce dernier avait anticipé en renforçant ses stocks de puces avant l’application des sanctions américaines, ce qui a donné l’idée à certains autres fabricants et aggravé la pénurie.

Le constructeur de semi-conducteurs GlobalFoundries appelle donc les gouvernements à “jouer leur rôle pour aider à combler le décalage clair entre l’offre et la demande” rapporte le Figaro. Les analystes, de leur côté, demandent plus de production locale dans les pays en demande.

Total
153
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires