L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
play store google commission 15%

Play Store : Google baisse sa commission à 15% pour les petits développeurs

Google va baisser sa commission à 15% pour les développeurs générant moins d’un million de dollars de revenus sur son Play Store.

Plusieurs mois après Apple, la firme de Mountain View a décidé de baisser sa commission à 15%. La fameuse commission qui, pour rappel, est prélevée sur tous les achats in-app réalisés sur le Play Store.

Comme pour les éditeurs sur l’App Store, Google offre cette possibilité à tous les développeurs générant moins d’un million de dollars de revenus par an. Une décision dévoilée ce mardi 16 mars sur le blog du géant de la tech, et qui sera effective à partir du 1er juillet 2021. Sameer Samat, le vice-président de la gestion de produits chez Google, explique aussi qu’une fois que le cap du million de dollars de revenus annuels sera dépassé, la commission repassera automatiquement à 30%. Le géant de la tech met donc en place la même politique qu’Apple, à quelques mois d’intervalle.

“A compter du 1er juillet 2021, nous réduisons à 15% la commission que Google Play reçoit lorsqu’un utilisateur vend des biens ou des services numériques pour le premier million de dollars de revenus que tout développeur gagne chaque année.”

Sameer Samat, vice-président de la gestion de produits chez Google

Selon Google, cette action permettra aux petits développeurs de favoriser leur activité. Et pour 99% des développeurs du monde entier, cela leur permettra de réduire leurs frais de 50%.

Epic Games réagit à la décision de Google sur son Play Store

Très rapidement, le fondateur d’Epic Games, Tim Sweeney, a réagi sur son compte Twitter à l’annonce de la réduction de la commission de Google. Et on peut dire qu’il se montre plutôt mécontent en dénonçant l’alignement des “positions monopolistes” entre Apple et Google.

“La vaste majorité des éditeurs vont bénéficier de ce nouveau taux de 15% et seront ainsi moins enclins à se battre, mais la vaste majorité des revenus proviennent des applis pour lesquelles le taux s’applique à 30%”

Tim Sweeney, fondateur d’Epic Games

Tim Sweeney poursuit en avançant qu’avec cette réduction de la commission, Google et Apple cherchent à redorer leur image tout en protégeant leurs revenus. Il les accuse également “d’escroquer les consommateurs avec leur taxe sur les applis” et de manipuler les développeurs.

Pour rappel, Epic Games est en plein combat contre Apple aux Etats-Unis, en Australie et au Royaume-Uni. Depuis la suppression de son jeu Fortnite des stores d’applications au mois d’août dernier, Epic Games cherche à punir la marque à la pomme pour ses “pratiques anti-concurrentielles” et son monopole. L’éditeur avait intégré un système de paiement interne qui lui permettait de contourner la commission de 30% de l’App Store, chose qu’Apple n’avait pas apprécié et qui avait entraîné le retrait de son jeu phare Fortnite de l’App Store, mais aussi du Play Store de Google.

Epic Games a d’ailleurs récemment gagné sa première bataille en Arizona, où la Chambre des Représentants a voté en faveur de l’intégration d’un système de paiement propre à chaque développeur. La firme de Cupertino essuie donc un premier échec dans cette bataille judiciaire.

-> Epic Games vs Apple : l’Arizona vote en faveur du système de paiement de l’éditeur

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires