L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
fortnite

Epic Games : une nouvelle plainte contre Apple et Google au Royaume-Uni

Le studio américain porte à nouveau plainte contre les géants Apple et Google.

L’affaire opposant l’éditeur du célèbre jeu vidéo Fortnite à Apple et Google, connaît un nouveau rebondissement. Epic Games avait déjà déposé plainte contre les deux grandes entreprises aux Etats-Unis durant l’été 2020 et en Australie contre la Pomme en fin d’année dernière, mais il compte bien ne pas s’arrêter là et porte maintenant plainte contre eux mais au Royaume-Uni cette fois-ci.

L’année dernière au mois d’août, le studio américain avait effectivement mis en place son propre système de paiement qui permettait de contourner celui des stores d’Apple et Google, afin de passer outre les commissions des deux géants de la tech. Mais cela venait enfreindre les règles de paiement sur l’App Store et le Play Store, ce qui avait entraîné le retrait du jeu Fortnite des deux magasins d’applications.

Suite à cela, une bataille judiciaire a commencé avec de nombreuses attaques entre les différentes sociétés. Epic Games se moquait même de la marque à la pomme et de sa fameuse commission, dans une parodie reprenant une publicité culte d’Apple.

-> Epic Games lance un tournoi contre Apple : FreeFortnite

Epic Games dépose une plainte au Royaume-Uni

fortnite
Fortnite – Source : Epic Games

Mais l’affaire n’est pas prête de se terminer puisque d’après le journal Bloomberg, le studio américain vient de déposer une nouvelle plainte auprès du tribunal britannique en charge des affaires de concurrence entre entreprises. Le différend entre Epic et Apple/Google s’étend donc à présent au Royaume-Uni.

La plainte contre Apple, parallèlement à une plainte contre Google, a été rendue publique par le tribunal britannique le jeudi 14 janvier 2021. Epic Games garde les mêmes positions et estime que la décision de la part d’Apple de retirer son jeu Fortnite était illégale. D’après lui, Apple a abusé de sa “position dominante”.

C’est un argument important à faire valoir au nom des consommateurs et des développeurs au Royaume-Uni et dans le monde qui sont touchés par l’utilisation abusive du pouvoir de marché d’Apple et de Google.”

Epic Games, via Bloomberg

“Epic ne demande pas de dommages et intérêts à Apple ou à Google au Royaume-Uni, en Australie ou aux États-Unis, il recherche simplement un accès équitable et une concurrence qui profitera à tous les consommateurs” a déclaré Epic dans un communiqué, rapporte Bloomberg. Affaire à suivre…

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires