L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
honor 50 rendu

Le Honor 50 pourrait être le premier smartphone avec le processeur Snapdragon 775G

Huawei s’est séparé de sa filiale Honor en novembre dernier, et celle-ci lancera un smartphone baptisé Honor 50. L’appareil pourrait être le premier à être équipé du processeur de Qualcomm, le Snapdragon 775G.

L’américain Qualcomm a récemment présenté un nouveau processeur de la série 7, le Snapdragon 780G. Et déjà l’entreprise travaille sur un autre processeur dont le nom serait Snapdragon 775G. Il s’agirait d’une version légèrement inférieure.

D’après le leaker chinois Digital Chat Station qui a partagé l’information sur le réseau social Weibo, le premier smartphone alimenté par cette nouvelle puce Snapdragon 775G serait le Honor 50.

Il faut rappeler que l’informateur est réputé pour fournir des données fiables. En revanche, il n’a pas précisé si la puce concerne la version standard ou la version Pro.

Honor 50 : des puces Qualcomm au programme

Le Honor 50 sera le smartphone le plus abordable d’une série de trois modèles. Les deux autres correspondent à une version Pro et une version Pro+ comme le rappelle GSM Arena.

Et ces deux déclinaisons plus haut de gamme pourraient d’ailleurs être alimentées respectivement par le Snapdragon 870 et par le puissant chipset de Qualcomm, le Snapdragon 888. Celui-ci est gravé en 5 nm et apporte de très bonnes performances en photo, vidéo, gaming, IA et 5G.

On sait également que les Honor 50 et 50 Pro+ seraient compatibles avec une charge de 66W et de 100W, d’après une certification chinoise. Côté design, les modèles de la gamme auraient une triple caméra arrière positionnée dans un module circulaire, composé de deux emplacements contenant les différents capteurs.

Rendu du Honor 50
Rendu du Honor 50 – Source : ZEALER / Weibo

Une présentation de la gamme Honor 50 en juin ?

Pour le moment, la date de sortie du Honor 50 n’est pas encore connue, mais la gamme pourrait être présentée au mois de juin pour arriver en juillet. Enfin, le Honor 50 devrait être livré avec les services de Google étant donné que Honor collabore avec l’américain Qualcomm pour les puces de ses smartphones.

Il faut rappeler que depuis novembre 2020, Honor est devenue totalement indépendante de Huawei, son ancienne maison-mère. Le géant chinois avait choisi de se séparer de sa filiale en raison des sanctions américaines à son encontre depuis mai 2019, qui l’empêchaient de travailler avec les entreprises des Etats-Unis, dont Google et Qualcomm.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires