StopCovid : l’application sera disponible demain, le mardi 2 juin

StopCovid, l'application de contact tracing du gouvernement, sera disponible demain midi, le mardi 2 juin.

stopcovid©Sebastien Muylaert/MAXPPP

Le Sénat et l’Assemblée nationale ont approuvé il y a quelques jours la mise en place de l’application maison du gouvernement, StopCovid, pour lutter contre la propagation du Coronavirus. La CNIL a elle aussi approuvé le dispositif. Elle va sortir dès demain, le mardi 2 juin.

L’épidémie du Covid-19 ralentit en France, avec 31 nouveaux décès dans les hôpitaux à dimanche soir. La direction générale de la santé (DGS) a fait état de 1319 malades en réanimation, un chiffre de patients atteints qui ne cesse de baisser.

StopCovid sera lancée demain

Alors que l’application du gouvernement devait sortir en ce week-end de Pentecôte, c’est finalement demain qu’elle sera lancée.

Pour rappel, StopCovid permet de prévenir les utilisateurs de l’application lorsqu’il ont été en contact avec une personne atteinte du Coronavirus. Elle alertera de manière automatique tous les utilisateurs avec lesquels elle a eu un contact de plus de 15 minutes à une distance d’un mètre, pour qu’ils se fassent tester eux aussi.

Le mardi 2 juin, nous entrerons dans la phase 2 du déconfinement avec la levée de nombreuses restrictions grâce à la baisse du nombre de malades en réanimation. C’est également demain que StopCovid sera disponible, a annoncé dimanche Cédric O, le secrétaire d’Etat au numérique. “Mardi midi, les Françaises et les Français pourront […] trouver l’application et la télécharger” sur leur smartphone, a-t-il expliqué hier sur Radio J.

“Nous sommes actuellement en train de pousser l’application sur les stores (boutiques d’applications) d’Apple et Google”, mais “il y a un temps de revue” a-t-il indiqué.

“On a besoin qu’un maximum de gens l’ait”

“On a besoin qu’un maximum de gens l’ait” et “ce qu’on vise d’abord, ce sont les personnes qui vivent dans les villes, parce que ce sont elles qui font circuler le virus”

Cédric O sur Radio J, le dimanche 31 mai 2020

Le secrétaire d’Etat au numérique a notamment cité les personnes “qui prennent les transports en commun, les personnes qui vont dans les restaurants ou qui vont dans les supermarchés aux heures de pointe”.

Cédric O n’a pas souhaité donner un objectif de téléchargements alors que l’application ne fait pas l’unanimité, en termes de respect des libertés. Selon lui, “dès les premiers téléchargements, l’application évite des contaminations” et StopCovid sera “quasiment un nouveau geste barrière”.

L’application maison du gouvernement n’a rien coûté au gouvernement, a ajouté le secrétaire d’Etat, les entreprises ayant travaillé gratuitement sur StopCovid.

“A partir d’aujourd’hui, on va rentrer dans une période un peu plus normale. Il faut maintenir l’application, l’héberger”, mais “le coût ne dépassera pas plus de quelques centaines de milliers d’euros par mois”

Cédric O sur Radio J, le dimanche 31 mai 2020