Apple réintègre l’application Hey sur l’App Store

Après l'avoir supprimé de l'App Store, Apple a décidé de réintégrer l'application mail Hey. Le développeur avait réussi à contourner la commission de 30%.

Une polémique évitée de plus pour la marque à la pomme. Peu avant la WWDC 2020, Apple a décidé d’approuver l’application Hey dans son catalogue d’applications.

Comme le rapporte le média 9to5Mac, cette dernière avait été supprimée de l’App Store car son développeur, Basecamp, avait trouvé un moyen de contourner la commission de 30% prélevée par le store d’applications. Une commission qui créé la polémique puisque la marque se réserve le droit de supprimer n’importe quelle application ne respectant pas cette commission.

L’application Hey a dû être mise à jour afin de pouvoir être réintégrée dans l’App Store.

Hey fait son retour sur l’App Store

Toute application sur l’App Store se doit de respecter la commission de 30% prélevée par Apple sur toutes les transactions ou souscriptions. Si une application ne la respecte pas, la marque à la pomme se réserve le droit de la supprimer de son catalogue.

Cela a été le cas de l’application mail Hey, qui a été supprimée il y a plusieurs semaines de l’App Store. La firme de Cupertino s’était rendue compte que son développeur, Basecamp, avait trouvé un moyen de contourner la commission de 30%.

Pour ce faire, Basecamp proposait aux utilisateurs de souscrire à l’abonnement de 99 dollars par mois via son site en ligne, et non via l’application. Cette dernière ne comportait qu’un simple écran de connexion, justifiant alors son retrait de l’App Store selon Phil Schiller, le responsable marketing d’Apple et responsable de l’App Store.

Une mise à jour pour résoudre le problème

Avant sa dernière mise à jour, Hey ne proposait qu’un écran de connexion. Suite aux propos de Phil Schiller, Basecamp a décidé d’intégrer de nouvelles fonctionnalités à son application mail, pour que cette dernière puisse répondre aux règles de l’App Store et y être réintégrée. C’est ce que la mise à jour 1.0.2 vient apporter.

Captures de l’application Hey Email sur iOS / Source : App Store

Hey a d’ailleurs lancé la nouvelle mise à jour 1.0.3 qui propose maintenant aux utilisateurs de créer un compte gratuitement depuis l’application. Il est ainsi possible de faire un essai de 14 jours en obtenant une adresse mail @hey.com temporaire.

Pour s’inscrire à un compte Premium, l’utilisateur devra toutefois passer par le site officiel de Hey, mais l’application est désormais dans les règles de l’App Store vis à vis de la commission.

L’App Store toujours dans le viseur de la Commission Européenne

Malgré cette affaire résolue, la marque à la pomme se trouve toujours dans le viseur de la Commission Européenne, quant à ses pratiques anticoncurrentielles.

Spotify et Kobo ont déposé plainte contre la firme de Cupertino contre son App Store ne respectant pas le principe de libre concurrence et n’étant pas équitable, selon les deux entreprises. En effet, bien que la commission de 30% soit obligatoire, il semblerait que les applications d’Apple n’en fassent pas l’objet.

La firme californienne s’octroierait alors un monopole, ce qui n’est pas autorisé par l’Autorité de la Concurrence. La commissaire à la Concurrence Margrethe Vestager a ainsi décidé d’ouvrir deux enquêtes sur Apple. Affaire à suivre…