L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
logo huawei samsung

Huawei a vendu plus de smartphones que Samsung en mai

Une fois de plus, Huawei dépasse le leader Samsung sur les ventes de smartphones mondiales au mois de mai. Le chinois renouvelle sa performance déjà réalisée au mois d’avril.

Sur les ventes globales, Samsung conserve sa première place sur le marché des smartphones. Mais pour le deuxième mois consécutif, Huawei dépasse son concurrent sud-coréen.

La crise du Covid-19 aura été bénéfique pour le constructeur chinois qui semble avoir été moins affecté que la plupart de ses concurrents.

Après avoir atteint 21,4% de part de marché au mois d’avril, le constructeur chinois s’est emparé de 19,7% de part de marché au mois de mai, selon l’étude de Counterpoint Research. L’écart s’est toutefois réduit entre les deux firmes, avec Samsung qui détenait 19,1% de part de marché en avril et 19,6% en mai.

Huawei dépasse une nouvelle fois Samsung

La baisse des ventes chez de nombreux constructeurs a permis à Huawei de se hisser à la première place des ventes de smartphones en avril et mai.

En effet, le marché principal de la firme chinoise, la Chine, est revenu à la normale plus tôt que les marchés importants du reste du monde, comme l’Europe et les Etats-Unis. Ces derniers étant les marchés principaux du géant sud-coréen, celui-ci a donc vu ses ventes nettement baisser au cours des derniers mois.

On constate cependant que l’écart séparant les deux constructeurs s’est réduit entre le mois d’avril et le mois de mai. Cela montre le regain de Samsung grâce à un retour près de la normale des Etats-Unis, l’un de ses plus gros marchés.

Mais le sud-coréen compte bien remonter ses ventes avec la sortie prochaine de ses Galaxy Note 20 et Galaxy Fold 2, qui seront annoncés le 5 août prochain lors de l’événement Unpacked.

De bons résultats malgré l’absence des services Google

Huawei a le vent en poupe ces derniers mois et enregistre de bons résultats malgré la crise sanitaire et la sanction des Etats-Unis, prolongée jusqu’en mai 2021.

Cette dernière interdit à toute entreprise américaine de collaborer avec le géant chinois, l’empêchant de proposer des smartphones équipés des puces Qualcomm ou avec les services Google.

La firme a donc dû équiper ses appareils de puces Kirin produits par HiSilicon et développer ses Huawei Mobile Services pour remplacer les services et applications de Google.

Huawei poursuivra-t-il sur sa lancée et parviendra-t-il à devancer Samsung sur la première place du marché mondial des smartphones ? Affaire à suivre…

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires