L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
huawei 5G

Huawei veut prouver que sa technologie 5G ne représente aucun risque

Le fabricant chinois propose que des experts indépendants passent sa 5G au peigne fin.

Comme le rapporte PhonAndroid, Huawei a en effet invité des experts afin de prouver que ses technologies 5G ne représentaient aucun risque ni aucune menace d’espionnage. C’est le président de la marque en Italie, Luigi de Vecchis, qui aurait proposé cela. De cette façon, Huawei espère bien faire lever les sanctions dont elle fait l’objet.

Luigi de Vecchis aurait ainsi affirmé lors de l’inauguration à Rome d’un centre Huawei dédié à la cybersécurité : “Nous allons ouvrir nos organes, nous sommes prêts à être disséqués en réponse à toute cette pression politique. Je reste abasourdi par le fait qu’un pays de la taille des Etats-Unis puisse attaquer un autre pays en le démolissant, via des accusations sans fondement visant l’une de ses entreprises.” Il a également expliqué que la marque n’abandonnerait pas le marché italien malgré les sanctions.

Huawei espère une levée des sanctions

Pour rappel, Huawei ainsi que d’autres entreprises chinoises font l’objet de sanctions de la part des Etats-Unis, qui deviennent de plus en plus sévères. Cela fait en effet quelques temps maintenant que l’administration Trump accuse Huawei de collecter des données sur les américains et de menacer la sécurité nationale du pays. C’est pourquoi la marque a été placée sur une liste qui interdit aux entreprises des USA de commercer avec Huawei.

Les accusations du gouvernement des Etats-Unis n’ont jamais été prouvées mais la pression exercée par le pays de l’Oncle Sam place la marque chinoise dans une situation de plus en plus difficile. Rappelons par exemple qu’elle ne peut plus faire fabriquer les puces Kirin 9000 gravées en 5 nm qui équipent certains de ses smartphones. Par ailleurs, Huawei ne peut plus installer les services et apps de Google sur ses terminaux.

-> Sur ce sujet : Mate 40 : Huawei n’aurait que 8,8 millions de puces Kirin 9000 pour ses prochains smartphones

Dans ce contexte, le responsable de Huawei Italie invite donc des experts indépendants pour prouver que sa technologie 5G ne représente aucun risque et notamment pour les pays qui décideraient d’utiliser les équipements Huawei pour déployer leur réseau. Pourtant ces restrictions ont peu de chance pour le moment d’être levées. Affaire à suivre…

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires