L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
smartphone

Smartphones reconditionnés : le gouvernement veut soutenir la filière

Le gouvernement français veut mettre le marché du reconditionnement au cœur du débat.

Le colloque “Numérique et Environnement” s’est tenu hier le 8 octobre, à Bercy. L’occasion pour le gouvernement de proposer plusieurs mesures afin d’allonger le cycle de vie des appareils électroniques et notamment agir pour le reconditionnement des smartphones.

Cet événement était organisé par le ministère de la Transition écologique, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance et le secrétariat d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. Soucieux de l’empreinte écologique des activités numériques, le gouvernement français estime que le marché du reconditionnement est à prendre au sérieux pour agir en faveur de la protection environnementale.

Le marché du reconditionné

La protection environnementale peut se travailler dans de multiples domaines et en particulier dans secteur de la tech. Pour s’engager en matière d’écologie, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a ainsi affirmé que “75% des émissions carbone du numérique sont générées lors de la fabrication des terminaux”. Cédric O quant à lui, a déclaré que “100 millions de téléphones dorment dans les tiroirs des français”.

Il y aurait en effet des millions de mobiles qui seraient inutilisés rien que dans l’Hexagone, et pourtant ils possèdent de nombreuses matières premières qui pourraient être réutilisées. Pour limiter leur fort impact environnemental, les smartphones reconditionnés à partir de matériaux non neufs, viennent alors comme une des solutions évidentes. Et pourtant ces téléphones ne font pas encore l’unanimité et ne sont pas encore développés en nombre suffisant en France, pour pouvoir être véritablement facteur de changement.

Certains gros opérateurs lancent pourtant des programmes en faveur de la cause environnementale, et proposent de plus en plus de modèles de smartphones reconditionnés, à l’instar d’Orange par exemple, qui travaille avec des entreprises comme Again et Recommerce.

-> Pourquoi il est nécessaire de recycler votre smartphone ?

Les mesures du gouvernement

Dans ce contexte, le gouvernement a décidé d’agir et de développer davantage le marché du reconditionné, qui ne représente que 10% des ventes de mobiles en France.

La direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes va, par exemple, ouvrir une enquête sur les pratiques des fabricants concernant l’accessibilité aux pièces détachées et les prix pratiqués. Une enquête qui vérifiera que les réparateurs et entreprises de ce marché aient bien accès aux composants, et cela à des prix attractifs et dans de courts délais.

-> Recyclez votre ancien smartphone en l’envoyant par courrier via un éco-organisme

Lors de cet événement qui s’est tenu ce 8 octobre à Bercy, le gouvernement a également annoncé une seconde mesure en faveur du marché du reconditionnement des smartphones. Il s’agit d’un système de notes, qui devrait faire son arrivée en 2021. Les fabricants proposeraient alors une note sur 10 à leurs smartphones en vente pour aider les consommateurs à choisir un mobile.

Enfin le gouvernement lancera une grosse campagne de communication avec les opérateurs, pour sensibiliser et inciter les français à participer à une campagne de collecte de smartphones usagés. Cela dans l’objectif de faire adopter la réutilisation des produits numériques usagés et faire marcher la filière du reconditionné, via différents points de collecte.

Par ailleurs l’Agence de la transition écologique (Ademe) et le gouvernement ont lancé un appel à projets pour inciter les entreprises à concevoir des services numériques plus écologiques.

-> Voir le colloque “Numérique et Environnement”

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires