L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
ios 14

iOS 14 : Apple reçoit une plainte en France pour ses notifications anti-pistage

La marque à la pomme fait les frais d’une nouvelle plainte en France. Cette fois-ci, c’est sa fonctionnalité anti-tracking d’iOS 14 qui est prise pour cible.

La nouvelle mise à jour du système d’exploitation pour iPhone (iOS 14) est sortie le 15 septembre dernier. Elle intègre de nombreuses nouveautés pour les utilisateurs d’iPhone, comme l’App Library, les App Clips, l’application de traduction instantanée Translate, les widgets, et bien d’autres.

Mais l’une des nouveautés les plus appréciées des utilisateurs est l’anti-tracking. Apple a mis en place ce dernier à travers un système de notifications et de points de couleur en haut de l’écran pour avertir ses propriétaires d’iPhone lorsqu’une app a accès à son micro et/ou ses capteurs photos. Cela a d’ailleurs valu à Instagram et Tinder une correction de leur utilisation de la caméra de l’utilisateur. Mais Apple proposera également dès 2021 des notifications anti-tracking, en plus du suivi des trackers déjà présents sur Safari.

Mais si cette nouveauté plaît aux utilisateurs, elle n‘est pas au goût des agences de publicité françaises, à en croire le Wall Street Journal. Ces dernières ont en effet décidé de porter plainte contre la marque à la pomme en raison du renforcement de la confidentialité et de la protection des données des utilisateurs, jugé comme étant une pratique anti-concurrentielle.

L’anti-tracking d’Apple jugé anti-concurrentiel par les agences de publicité françaises

Si de manière générale iOS 14 rencontre un grand succès parmi les utilisateurs d’iPhone, avec plus de 50% d’entre eux l’ayant installé sur leur appareil, l’OS fait les frais d’une nouvelle plainte dans l’Hexagone.

Il s’agit pourtant d’un gain important pour les utilisateurs dans la protection de leurs données personnelles. L’anti-tracking leur permet d’avoir plus de visibilité sur les autorisations que demandent les applications, notamment sur le micro et la caméra. Ils peuvent également bloquer ces autorisations et empêcher les applications de collecter leurs données.

Mais ce paramètre ne plaît pas du tout aux agences de publicité françaises, qui accusent Apple d’encourager fortement les utilisateurs d’iPhone à refuser les autorisations des apps. Un problème important pour ces agences qui auront ainsi du mal à vendre leurs services et qui rencontreront des difficultés à communiquer avec ces utilisateurs.

Cette plainte devrait alors faire l’objet d’une affaire dans les prochaines semaines. Nous vous tiendrons informés de son évolution.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires