L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
apple google

Apple développe son propre moteur de recherche en remplacement de celui de Google

La firme de Cupertino aurait redoublé d’efforts pour proposer son propre moteur de recherche. Celui-ci remplacera celui de Google à l’avenir.

La marque à la pomme avait déjà entamé une transformation des résultats de recherche avec sa dernière mise à jour logicielle iOS 14 et iPadOS 14. Mais elle veut aller encore plus loin en proposant son propre moteur de recherche sur ses appareils. Celui-ci affichera alors les résultats de recherche d’Apple et liens vers des sites web, comme le rapporte le Financial Times.

Cette nouvelle arrive alors que Google a versé, une fois de plus, une somme astronomique à la Pomme pour que son moteur de recherche soit mis par défaut sur les iPhone, de l’ordre de 8 à 12 milliards de dollars.

L’arrivée future de l’alternative d’Apple à Google Search se vérifie avec l’embauche en 2018 de John Giannandrean, ancien responsable du département de recherche sur l’intelligence artificielle de Google. Ce dernier y est resté huit ans, avant de devenir responsable de la stratégie IA et du Machine Learning chez Apple. Il est notamment en charge de l’Applebot, le robot d’indexation de la firme de Cupertino, dont la puissance aurait été largement développée au cours des derniers mois.

Cette information annoncerait qu’Apple est bel et bien en train de concevoir son propre moteur de recherche. Et cet événement représenterait une perte colossale pour la firme de Mountain View, qui verrait son moteur de recherche disparaître sur près d’1 milliard d’appareils mobiles dans le monde.

Une nouvelle qui arrive en pleine affaire judiciaire entre Apple, Google et le Tribunal américain

La nouvelle provenant du quotidien britannique se remarque de façon étrange. En effet, suite à l’accord passé entre Apple et Google, les deux géants de la tech font désormais l’objet d’une procédure en justice visant essentiellement la firme de Mountain View pour abus de position dominante. Celle-ci ferait en effet en sorte que son monopole soit conservé, mais aux yeux de la justice états-unienne, il s’agit ni plus ni moins d’une pratique anticoncurrentielle.

Nous verrons alors comment évolue le moteur de recherche d’Apple dans les prochains mois, et si celui-ci arrive à terme. Peut-être sera-t-il réservé pour la prochaine génération d’iPhone ? Seul le temps nous le dira !

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires