L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
telegram

Apple ne supprime pas Telegram de l’App Store et reçoit une plainte

Après avoir refusé de supprimer l’application Telegram de l’App Store, Apple a reçu une plainte de l’association Coalition for a Safer Web.

Les plaintes coulent à flot pour Apple en 2021, alors que l’année vient à peine de commencer. Après avoir reçu une nouvelle plainte d’Epic Games – l’éditeur du jeu Fortnite – au Royaume-Uni, la marque à la pomme voit une nouvelle plainte déposée contre elle. Mais cette fois-ci, elle est déposée par l’association Coalition for a Safer Web en Californie.

Apple a reçu cette plainte en raison de la non suppression de Telegram de l’App Store. L’application de messagerie serait régulièrement utilisée par des groupes aux propos violents, antisémites et extrémistes, mais le propriétaire de l’app et Apple ne feraient rien pour empêcher cela.

Telegram est une nouvelle fois pointé du doigt

Telegram connaît un franc succès, tout comme Signal, depuis l’annonce des nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp.

-> Sur le sujet : WhatsApp reporte l’arrivée de ses nouvelles conditions d’utilisation

Mais l’app de messagerie ne parvient toujours pas à modérer son contenu, et ce depuis plusieurs années. Elle est d’ailleurs pointée du doigt par de nombreuses associations de défense contre les propos haineux et violents sur le web. Et ce lundi, l’une d’entre elles – la Coalition for a Safer Web portée par Marc Ginsberg, ancien ambassadeur des Etats-Unis – a décidé d’aller plus loin en portant plainte contre Apple de ne pas avoir supprimé Telegram de son catalogue d’applications.

telegram ios
L’application Telegram sur iPhone

La CSW a indiqué dans un communiqué la présence importante de groupes antisémites sur la plateforme, faisant la promotion de contenus haineux et violents. Et l’association ajoute que Telegram est conscient de ce phénomène mais ne mène aucune action à son encontre. C’est pourquoi elle a demandé à Apple directement de supprimer l’application de l’App Store, mais la Pomme n’a pas donné suite à cette requête.

C’est donc suite à ces événements que la CSW a décidé de mener une action en justice ce week-end contre Apple devant le Tribunal de Californie du Nord. Dans sa plainte, l’association avance que les contenus partagés sur Telegram ne respectent pas les conditions générales de l’App Store, ce qui devrait entraîner sa suppression du catalogue.

Une action en justice qui tombe mal pour Telegram

La semaine dernière, le réseau social Parler subissait les sanctions de nombreux grands groupes américains pour avoir été utilisé pour planifier l’attaque du Capitole du 6 janvier dernier. Et selon la CSW, Apple aurait dû faire de même pour Telegram car les deux applications laissent des groupes répandre des propos haineux et antisémites.

Mais si Telegram venait à être supprimé de l’App Store, de lourdes conséquences sont à prévoir. Notamment en ce moment car l’application a vu son nombre d’utilisateurs exploser suite au bad buzz de WhatsApp. Affaire à suivre…

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires