L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
apple store

App Store : le Royaume-Uni ouvre une enquête sur le monopole d’Apple

L’Autorité de la concurrence britannique va ouvrir une enquête sur les éventuelles pratiques anti-concurrentielles d’Apple sur son App Store.

La marque à la pomme est depuis longtemps critiquée par rapport à son catalogue d’applications, que ce soit par des autorités de régulation ou bien des entreprises. On peut d’ailleurs évoquer la bataille judiciaire qui est en cours entre Apple et Epic Games, qui reproche au géant de la tech de mener des pratiques anti-concurrentielles, notamment par rapport à sa commission de 30% qui doit obligatoirement être versée pour chaque achat in-app.

-> Epic Games vs Apple : l’Arizona vote en faveur du système de paiement de l’éditeur

Aujourd’hui, on apprend par TechCrunch que l’Autorité de la concurrence du Royaume-Uni (Competition and Markets Authority, CMA) compte ouvrir une enquête antitrust pour étudier la position d’Apple sur la concurrence et juger si la marque fait bien preuve d’un abus de pouvoir.

Une nouvelle enquête sur l’App Store va bientôt être ouverte

Ce n’est pas la première fois que l’App Store fait l’objet d’une enquête antitrust. L’été dernier, la Commission européenne en a ouvert deux à l’encontre de l’App Store et Apple Pay, la solution de paiement sans contact sur iPhone.

-> Apple : l’UE lance deux enquêtes antitrust à l’encontre de l’App Store et Apple Pay

C’est maintenant au Royaume-Uni qu’une nouvelle enquête s’ouvre sur le catalogue d’applications du californien. La CMA, le gendarme de la concurrence britannique, va tenter de savoir si Apple mène bel et bien des pratiques rendant toute concurrence impossible entre les développeurs d’applications basés au Royaume-Uni. L’Autorité a au préalable mené des travaux internes avant d’ouvrir l’enquête, mais a surtout tenu compte des très nombreuses plaintes concernant la fameuse commission de 30% prélevée sur chaque transaction sur les apps tierces.

C’est d’ailleurs la pierre angulaire du combat que livre Epic Games contre Apple depuis la suppression de son jeu Fortnite de l’App Store. Depuis plusieurs mois, l’éditeur de jeux enchaîne les actions en justice contre la firme de Cupertino, et a d’ailleurs gagné sa première bataille cette semaine dans l’État de l’Arizona. La Chambre des Représentants a voté en faveur de la mise en place d’un système de paiement tiers, ce qui empêcherait Apple de sanctionner ou pénaliser les développeurs qui l’intègre à leur plateforme.

Selon la CMA : “les plaintes selon lesquelles Apple utilise sa position sur le marché pour définir des conditions injustes ou susceptibles de restreindre la concurrence et le choix […] justifient donc un examen minutieux”.

Apple tente de se défendre en répondant à la CMA

La marque à la pomme s’est montrée très réactive face à cette nouvelle, et a rapidement adressé une réponse défendant les valeurs de l’App Store et la justesse de celui-ci pour les développeurs d’applications.

“Nous avons créé l’App Store pour qu’il soit un lieu sûr et fiable où les clients peuvent télécharger les applications qu’ils aiment et une grande opportunité commerciale pour les développeurs du monde entier. Rien qu’au Royaume-Uni, l’économie des applications iOS soutient des centaines de milliers d’emplois. Et tout développeur ayant une idée géniale est en mesure d’atteindre les clients d’Apple dans le monde entier.

Nous croyons en des marchés florissants et compétitifs où toute grande idée peut s’épanouir. L’App Store a été un moteur de succès pour les développeurs d’applications, en partie grâce aux normes rigoureuses que nous avons mises en place – de manière équitable et égale à tous les développeurs – pour protéger les clients contre les logiciels malveillants et pour empêcher la collecte de données sans leur consentement. Nous sommes impatients de travailler avec l’autorité britannique de la concurrence et des marchés pour expliquer comment nos directives en matière de confidentialité, de sécurité et de contenu ont fait de l’App Store un marché de confiance pour les consommateurs et les développeurs.”

Affaire à suivre…

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires