L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
tim cook brut interview

Apple défend le fonctionnement d’iOS avec le monopole de l’App Store

Lors du salon VivaTech, Tim Cook a affirmé que la sécurité sur iOS était bien plus performante que sur Android. Selon lui, il y a 47 fois plus de malwares en circulation sur l’OS de Google que sur le sien.

Depuis ce mercredi 16 juin se tient le salon VivaTech à Paris. Il rassemble de nombreux acteurs de l’industrie de la tech et prendra fin ce samedi 19 juin.

Durant l’événement, Tim Cook a accordé une interview au média français Brut. Le patron d’Apple a profité de cet entretien pour défendre une fois de plus le système de fonctionnement d’iOS, et le monopole de l’App Store sur les iPhone. Selon lui, l’écosystème iOS est bien plus sécurisé que celui d’Android. Et pour cause, il y a 47 fois plus de logiciels malveillants sur Android par rapport à iOS.

Apple indique qu’iOS est bien plus sécurisé qu’Android

L’une des différences principales entre Android et iOS est qu’Apple ne permet pas à ses utilisateurs de télécharger des applications via des stores d’applications tierces. Sur Android, il est possible de télécharge une app via un APK ou une boutique autre que le Play Store.

Et c’est sur cet aspect que Tim Cook veut insister, car il relève d’une sécurité plus accrue. En effet, Tim Cook n’hésite pas à citer un rapport de Nokia datant de 2019 pour appuyer ses propos :

“Je veux dire, vous regardez les logiciels malveillants en guise d’exemple, et Android a 47 fois plus de logiciels malveillants qu’iOS.”

Tim Cook

Selon l’étude de Nokia, Android est responsable de 47% des infections de malware détectées. Du côté d’iOS, en revanche, les infections détectées ne représentent que moins de 1% en 2019, comme le souligne Phonandroid. L’an dernier, la tendance a quelque peu changé, mais l’écart entre les deux OS reste considérable. Sur Android, le taux d’infections est descendu à 26,6%, tandis que sur iOS il est monté à 1,7%.

Si ce taux est si bas sur iOS, c’est bien parce qu’il n’y a qu’un seul store d’applications sur iPhone : l’App Store. Ce fonctionnement permet à la firme de Cupertino de contrôler toutes les applications avant de les intégrer dans son catalogue.

“Nous avons conçu iOS de façon à ce qu’il n’y ait qu’un seul App Store et que toutes les applications soient examinées avant d’entrer sur le magasin. Cela empêche beaucoup de ces logiciels malveillants de pénétrer l’écosystème”

Tim Cook

Tim Cook justifie le monopole de l’App Store sur iPhone pour la sécurité

Le patron d’Apple défend ainsi avec fermeté le mode de fonctionnement d’iOS, reposant sur le monopole de l’App Store. De nombreuses autorités ont attaqué la marque à la pomme pour son abus de position dominante à travers son catalogue d’applications. Elles accusent la firme d’avoir un monopole sur son écosystème, ne laissant aucune place à la libre concurrence.

La Commission Européenne veut d’ailleurs obliger Apple à s’ouvrir à la concurrence dans son écosystème, à travers le Digital Markets Act (DMA).

-> Voici le plan de lutte de l’Europe sur la concurrence contre les géants d’internet

Mais Tim Cook continue son combat pour défendre l’intérêt de n’avoir qu’un seul catalogue d’apps sur son écosystème. Il insiste sur la sécurité des utilisateurs, un élément devenu essentiel pour les consommateurs. “Les clients nous disent continuellement combien ils attachent de l’importance à cela (la sécurité, ndlr). Nous allons donc défendre l’utilisateur dans les discussions et nous verrons où cela va. Je suis optimiste, je pense que la plupart des gens qui s’intéressent à la sécurité savent que c’est un risque majeur.”

Malgré les menaces portées par les autorités, Apple se montre déterminé à conserver son mode de fonctionnement sur iOS quoiqu’il en coûte. Il faudra voir si la firme parvient à maintenir son fonctionnement qui permet une sécurité performante sur ses appareils.

L’interview de Tim Cook en vidéo

Voici l’interview complète de Tim Cook avec Brut lors du salon VivaTech 2021 de Paris.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires