L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
huawei

Huawei a vendu 15 millions de smartphones 5G dans le monde

Le fabricant chinois a vendu 15 millions de smartphones 5G dans le monde, entre les lancements en 2019 et le premier trimestre 2020.

Huawei a organisé son événement Global Analyst Summit et a notamment présenté différents chiffres. Le groupe a écoulé des smartphones 5G qui dépassent les 15 millions d’unités, entre les lancements en 2019 et le premier trimestre 2020.

Le constructeur chinois a également profité de cet événement consacré aux analystes, pour revenir sur les décisions du gouvernement américain à son encontre.

15 millions de smartphones 5G vendus

Durant son événement retransmis hier en ligne sur YouTube, Huawei a annoncé quelques chiffres et a évoqué ses succès rencontrés dans la 5G. Le fabricant chinois a en effet voulu montrer aux analystes qu’il était efficace dans le réseau de cinquième génération.

Le géant de Shenzhen a annoncé un volume de smartphones 5G écoulés dépassant les 15 millions d’unités, entre les lancements l’année dernière et le premier trimestre de cette année 2020.

Un tiers du marché 5G

L’équipementier a également annoncé une part de marché mondiale de 33%, et plus de 55% uniquement sur le marché chinois. Des chiffres qui peuvent s’expliquer par la nouveauté du marché mais aussi au faible nombre d’acteurs encore engagés dans la 5G.

Aussi, Huawei compte plus de 19 smartphones 5G sur le marché du mobile, avec des prix qui démarrent à 281 dollars et qui vont jusqu’à plus de 2000 dollars US, comme le Huawei Mate X 5G. Au premier trimestre 2020 selon un récent rapport de Strategy Analytics, Huawei/Honor ont ainsi écoulé 8 millions de smartphones 5G.

> Voir aussi : Huawei en tête des ventes de smartphones 5G en 2019

A voir comment cela va évoluer dans les mois à venir par rapport au services Google et aux restrictions qui perturbent les accès aux marchés européens…

Evénement Global Analyst Summit du 18 mai 2020 – Source : gizmochina

Des sanctions prolongées jusqu’en mai 2021

Le gouvernement Trump vient de prolonger pour un an supplémentaire les restrictions commerciales qu’il impose à Huawei et à d’autres entreprises chinoises comme ZTE. Il a également renforcé ces mesures restrictives en bloquant son approvisionnement en puces électroniques produites par TSMC.

> Sur le même sujet : Huawei : les sanctions imposées par les États-Unis prolongées jusqu’en mai 2021

Durant son événement d’hier, Huawei a évoqué l’acharnement non justifié dont il fait l’objet par rapport à ce ban prolongé. Selon le groupe chinois, cela finira par porter plutôt préjudice à l’industrie nord-américaine en se refermant sur elle-même mais en refusant également toute collaboration.

Sans surprise, l’équipementier chinois a expliqué que ces nouvelles décisions de la part du gouvernement Trump vont avoir un impact sur son business, sans pour autant donner davantage de détails.

Huawei devra donc trouver d’autres fondeurs pour les processeurs mobiles conçus par sa filiale HiSilicon. Sinon, le groupe devra se fournir chez des entreprises comme Samsung. Il invite par ailleurs ses clients et fournisseurs à rester à ses côtés pour minimiser l’impact de ces règles qu’il juge discriminatoires.

Revoir l’événement en ligne de Huawei

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires