L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
smartphones

Le marché mondial de smartphones s’est effondré au deuxième trimestre 2020

Un nouveau rapport vient de mesurer l’impact de la Covid-19 sur le marché mondial des smartphones : celui-ci s’est effondré au deuxième trimestre 2020.

Comme à l’accoutumée, TrendForce publie son rapport trimestriel sur le marché mondial des smartphones. Les résultats sur le deuxième trimestre 2020 étaient très attendus en raison de la crise sanitaire. Et sans surprise, la plupart des constructeurs de smartphones ont connu une baisse importante de leurs revenus.

Au niveau global, une baisse de 16,7% a été enregistrée durant la période avril-juin 2020 par rapport à la même période l’an passé, avec 268 millions d’unités écoulées. TrendForce précise également que parmi les six principaux constructeurs, seul Samsung enregistre une baisse de ses ventes au deuxième trimestre. Il conserve toutefois sa place de leader sur le marché, devant ses concurrents Huawei et Apple qui complètent le podium.

Des tendances différentes pour les constructeurs

Si des constructeurs ont eu du mal à résister à la crise sanitaire, d’autres n’ont pratiquement pas subi de lourdes conséquences.

trendforce résultats deuxième trimestre
Les résultats du deuxième trimestre 2020 et les estimations pour le troisième trimestre / Source : TrendForce

Samsung est à la baisse

Comme nous l’avons indiqué plus tôt, Samsung est le seul constructeur parmi les six principaux du marché mondial à enregistrer des résultats en baisse. En effet, si la firme sud-coréenne comptait sur ses Galaxy S20 lancés en février dernier pour dynamiser ses ventes, le succès escompté n’a pas été au rendez-vous.

En raison de cette baisse, le fabricant a d’ailleurs perdu sa place de leader pour le deuxième trimestre consécutif, avec son concurrent Huawei le dépassant sur le nombre d’unités vendues en 2020. Au niveau global, Samsung conserve toujours sa première place.

Huawei se montre résistant

La période a été d’autant plus difficile pour Huawei qui en plus de subir l’impact de la pandémie de la Covid-19, a dû subir les lourdes conséquences des sanctions des Etats-Unis. Ces dernières interdisent au fabricant de proposer les services Google sur ses appareils et de se fournir en puces auprès des équipementiers américains tels que Qualcomm.

Malgré cela, la marque chinoise enregistre de bons résultats et est parvenue à écouler 52 millions d’unités durant le deuxième trimestre 2020. Le constructeur doit ses bons résultats à son succès dans son pays d’origine, où l’économie s’est relancée plus tôt que dans la plupart des régions du monde.

-> Lire aussi : Huawei ne promet un smartphone sous Harmony OS que d’ici 2021

Apple est au beau fixe

On termine par le troisième mondial, Apple, qui a quant à lui enregistré des résultats en hausse durant le deuxième trimestre. La marque à la pomme a vu ses iPhone 11 et son dernier iPhone SE rencontrer un large succès sur le marché mondial, lui permettant d’enregistrer une hausse de 8% par rapport à l’an dernier, soit 41 millions d’unités vendues dans le monde.

Avec les prochains iPhone 12 dont la sortie approche à grands pas, la firme de Cupertino espère continuer sur cette voie et redynamiser ses résultats pour la fin d’année.

La bonne stratégie des constructeurs chinois

De nombreux constructeurs chinois tels que Xiaomi, Vivo et Oppo sont parvenus à mettre toutes les chances de leur côté en constituant des stocks importants au début de la crise sanitaire. Ces stocks leur ont ainsi permis de fournir les consommateurs lorsque les différents confinements ont commencé.

En plus du succès enregistré sur le marché chinois, ces constructeurs ont également fait une entrée réussie sur le marché européen. Xiaomi a d’ailleurs enregistré des résultats en forte hausse durant ce deuxième trimestre, notamment en raison de sa bonne présence sur les marchés en-dehors de son pays d’origine.

De meilleurs résultats prévus pour 2021

Selon les estimations du média TrendForce, le marché global des smartphones se portera mieux d’ici l’année prochaine. Plusieurs raisons justifient cela : notamment l’éventuelle amélioration vis-à-vis de la pandémie de la Covid-19, mais surtout l’arrivée de la 5G et des smartphones compatibles.

TrendForce prévoit en effet un fort attrait des consommateurs pour les modèles d’entrée et de milieu de gamme compatibles avec la 5G. Le média avertit tout de même que la fin d’année sera difficile pour les constructeurs de smartphones, avec une forte baisse de la production par rapport à 2019 de 11,3%.

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires