L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
tous anti covid

StopCovid s’appellera “Tous Anti-Covid” : voici les nouveautés attendues le 22 octobre

Après l’échec de StopCovid, le gouvernement prévoit une refonte totale de l’application de contact tracing. Un nouveau nom et de nouvelles fonctionnalités arriveront le 22 octobre.

On peut tous se mettre d’accord sur le fait que StopCovid n’a pas (du tout) rencontré le succès escompté par le gouvernement. Annoncée au début du confinement au mois de mars, l’application de “contact tracing” avait pour objectif de réduire la propagation du virus. Elle a été développée par le gouvernement et l’Inria en quelques mois et a été lancée le 2 juin 2020.

Mais depuis, StopCovid n’a enregistré que des résultats décevants : seulement 2,6 millions de téléchargements et 1 million de désinstallations. On apprenait également fin septembre qu’au Gouvernement aussi l’application ne faisait pas l’unanimité. Le Premier ministre lui-même, Jean Castex, ne l’a pas téléchargée, ainsi que plusieurs autres ministres. Et depuis son lancement en juin dernier, StopCovid n’a envoyé que 472 notifications de cas contact potentiels, montrant alors la réticence des français face à l’application mobile.

C’est pourquoi le gouvernement va agir en faisant une refonte totale de l’application, pour la rendre plus simple et plus efficace pour les français. Cette refonte, prévue le 22 octobre, verra l’apparition d’un nouveau nom “Tous Anti-Covid” et de nombreuses nouvelles fonctionnalités, que nous allons vous détailler.

Le gouvernement déplore une fois de plus le raté de StopCovid

Plusieurs représentants gouvernementaux se sont exprimés sur les résultats obtenus par StopCovid. Le Premier ministre Jean Castex avançait que l’application “n’a pas obtenu les résultats qu’on en espérait” et le Secrétaire d’État au numérique Cédric O soulignait que les français n’avaient pas réellement saisi les enjeux et l’utilité de l’application.

Et plus récemment, le Président Emmanuel Macron lui-même rejoignait l’avis de ses confrères :

Ce n’est pas un échec, mais ça n’a pas marché.”

Emmanuel Macron à propos de StopCovid

Il a poursuivi en avançant que les autres applications européennes similaires à StopCovid ont rencontré plus de succès, comme Protect Scotland au Royaume-Uni ou encore Corona-Warn-App en Allemagne, comme l’évoque Phonandroid. Ce qui différencie ces applications de StopCovid, c’est qu’elles utilisent l’API de traçage d’Apple et Google directement intégrée aux smartphones, chose que la France a refusé de faire.

C’est pour ces raisons que le gouvernement a décidé d’entamer une refonte totale de son application pour la lutte contre la Covid-19 : Tous Anti-Covid.

Tous Anti-Covid : les nouveautés attendues

A partir du 22 octobre, StopCovid deviendra “Tous Anti-Covid” et embarquera de nouvelles fonctionnalités, visant à encourager les français à télécharger et utiliser l’application. Le Président explique toutefois que le principe technique de l’app ne changera pas, il s’agira uniquement d’une mise à jour.

Ce sera une application où il y aura des informations : comment le virus circule, où vous êtes, où sont les points pour se faire tester. Donc il y aura des informations générales, des informations plus particulières et locales.

Emmanuel Macron

L’accès à des informations générales et locales

Jusque là, l’application de traçage de cas contact ne permettait que d’effectuer un suivi des personnes que vous avez croisé et vous alertait en cas de contact avec une personne contaminée. Mais la mise à jour du 22 octobre va venir compléter l’application en apportant beaucoup plus d’informations sur la progression du virus dans l’Hexagone. En ajoutant votre géolocalisation manuellement, vous aurez accès au taux de pénétration de la Covid-19 de votre ville ou votre département. Une technique qui a porté ses fruits en Belgique où l’application a été téléchargée par 15% de la population en moins d’un mois.

Un nouveau mode d’emploi plus clair

Un mode d’emploi plus clair fera également son entrée pour faciliter la compréhension de Tous Anti-Covid. Il sera notamment possible d’activer l’application manuellement lorsque cela sera nécessaire, notamment dans les lieux très fréquentés comme les commerces, transports en commun, bars ou restaurants.

Un QR Code pour signaler son entrée dans les lieux les plus exposés

Le gouvernement prévoit également de faire un partenariat avec différents commerces pour que ces derniers mettent en place un QR Code à l’entrée de leur établissement, comme l’a fait le Royaume-Uni. Celui-ci sera à scanner par l’utilisateur pour signaler son entrée dans le lieu. L’application enregistrera l’heure de passage et pourra alors vous avertir si une personne susceptible d’avoir contracté le virus était dans ce même lieu que vous au même moment.

Le budget mensuel passe à 200.000 euros

Pour mener à bien cette refonte globale, l’État a décidé de mettre les bouchées doubles… littéralement, puisque le budget de développement mensuel a été doublé. Celui passera de 100 000 à 200 000 euros tous les mois.

Le gouvernement a également décidé de se séparer de la société CapGemini, en charge du développement de StopCovid. Un appel d’offres sera lancé prochainement pour trouver un nouveau partenaire.

Il faudra patienter avant de voir si l’application Tous Anti-Covid se montrera plus efficace et aura plus de succès que la version actuelle. En tout cas, l’État est déterminé à encourager les français à utiliser son application maison de traçage de cas contact.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires