L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
LG

LG pourrait finalement fermer sa division smartphone

LG, qui souhaitait se séparer de sa division smartphone, ne parviendrait pas à la revendre. Il pourrait alors la fermer de manière définitive.

Le fabricant sud-coréen est en difficulté depuis quelque temps maintenant, et notamment depuis le début de l’année. Il envisage d’abandonner le secteur des smartphones en raison de très faibles ventes, et avait même décidé de vendre sa division smartphone à un conglomérat vietnamien au mois de janvier.

Il faut dire que la concurrence s’est intensifiée ces dernières années, notamment avec la montée en puissance des fabricants chinois. La part de marché de LG ne dépassait même pas les 3% l’année passée, et ses pertes s’élèvent à plus de 3,74 milliards d’euros en 5 ans… L’avenir de la marque sur le marché du mobile est donc très incertain.

-> LG abandonnerait le secteur des smartphones après des ventes très faibles

LG se séparerait de ses activités liées aux smartphones

LG a donc décidé de se séparer de sa division smartphone mais aucune entreprise ne semble intéressée. Les négociations entre LG et le conglomérat vietnamien Vingroup n’ont pas donné suite, et le constructeur aurait aussi proposé un prix au groupe allemand Volkswagen, mais ce dernier n’aurait pas non plus souhaité faire affaire. D’après le quotidien Dong-a Ilbo, les négociations auprès des acheteurs potentiels n’auraient pas abouti en raison du prix trop élevé demandé par LG.

LG Rollable
Le LG Rollable présenté lors du CES 2021

Comme l’entreprise n’arrive pas à revendre sa division smartphone, elle aurait donc décidé d’annuler cette vente. Cela entraînerait donc la fin de cette branche pour LG qui, faute de ne pas trouver repreneur, serait amené à se séparer définitivement de son secteur de téléphonie mobile. LG prévoyait pourtant de commercialiser son LG Rollable d’ici la fin de l’année, un smartphone enroulable au concept original, mais il est fort probable que celui-ci ne soit jamais lancé sur le marché.

Toujours d’après le média, la marque sud-coréenne aurait décidé d’annoncer la mauvaise nouvelle à ses équipes en avril, et de leur expliquer comment cela allait se passer à l’avenir. Mais le PDG de LG avait déclaré plus tôt dans l’année que les changements futurs n’entraîneraient pas de pertes d’emploi.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires