L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
whatsapp

WhatsApp tente de limiter la migration des utilisateurs avec les Statuts

L’app de messagerie de Facebook tente de limiter l’exode de ses utilisateurs vers Signal et Telegram en utilisant les statuts pour clarifier le changement de ses CPU.

En début d’année, WhatsApp a annoncé qu’une mise à jour importante serait déployée sur sa plateforme à compter du 15 mai 2021. Et cette mise à jour prévoit de nombreux changements concernant les données personnelles des utilisateurs. En effet, l’app partagera les conversations entre un utilisateur et une entreprise avec sa maison-mère Facebook. Les échanges seront stockés sur les serveurs du réseau social de Mark Zuckerberg.

-> WhatsApp : des données seront quand même partagées avec Facebook en France

Mais ces prochains changements ont suscité la colère de plusieurs milliers d’utilisateurs, qui ont d’ailleurs migré vers d’autres applications de messagerie instantanée comme Signal et Telegram. WhatsApp a effectivement mal annoncé l’arrivée des futurs changements, ce qui a entraîné une migration massive de ses utilisateurs vers d’autres apps similaires. En seulement deux semaines, la filiale de Facebook a perdu plusieurs millions d’utilisateurs.

WhatsApp tente de sauver les meubles avec ses Statuts

Pour éviter que les conséquences ne soient encore plus désastreuses qu’elles le sont déjà, WhatsApp a décidé de publier plusieurs communiqués sur sa FAQ concernant la prochaine mise à jour. Et comme l’indique The Verge, la plateforme va exploiter ses Statuts, sa version des Stories sur Snapchat, pour toucher un maximum de personnes et clarifier au mieux les changements qui seront intégrés à partir du 15 mai prochain.

Plusieurs utilisateurs aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Inde ont reçu des statuts envoyés par WhatsApp, dans lesquels l’app insiste sur le respect de la vie privée de ses utilisateurs :

“Une chose qui n’est pas nouvelle est notre engagement envers votre vie privée.” Et “WhatsApp ne peut pas lire ou écouter vos conversations personnelles car elles sont chiffrées de bout en bout.”

WhatsApp via ses Statuts

Ces Statuts pourraient d’ailleurs être très bientôt poussés pour les utilisateurs français, étant donnée l’urgence de la clarification des prochains changements sur WhatsApp. Un porte-parole de la plateforme a été interrogé par The Verge et expliqué : “il y a eu beaucoup de désinformation et de confusion après notre récente mise à jour et nous voulons aider tout le monde à comprendre les faits derrière la façon dont WhatsApp protège la vie privée et la sécurité des gens. A l’avenir, nous allons fournir des mises à jour dans l’onglet Statut afin que les utilisateurs reçoivent des informations directement de WhatsApp. Notre première mise à jour rappelle que WhatsApp ne peut pas voir vos messages personnels, pas plus que Facebook, car ils sont protégés par un chiffrement de bout en bout.”

Mais l’application insiste une fois de plus sur le chiffrement de bout en bout, alors qu’il ne s’agit pas de ce qui inquiète les utilisateurs. Ces derniers se soucient plus du partage des données avec Facebook, qui est réputé pour les vendre à des sociétés publicitaires. Pour apaiser les internautes, WhatsApp a décalé l’arrivée de ses nouvelles conditions d’utilisation au 15 mai, alors qu’elles étaient prévues pour le 8 février initialement. Mais en attendant, Signal, Telegram et de nombreuses autres apps alternatives continuent d’accueillir de très nombreux nouveaux utilisateurs ces dernières semaines.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires